C’est le numéro eGuide de l’objet. Vous les trouverez sur certains objets de l’exposition.
C’est le numéro de localisation de l’objet.
Cliquez ici pour revenir au menu principal.
Cliquez ici pour changer de langue.
Cliquez ici pour changer la taille des caractères et pour vous connecter.
Cliquez ici pour voir la localisation de l’objet.
Agrandissez l’image avec deux doigts, faites pivoter les images 360° avec un doigt. Balayez l’image pour passer à la suivante.
Cliquez ici pour des informations approfondies, biographies, légendes, etc.
Cliquez ici pour entendre les textes ou des fichiers audio.
Partager un objet.
Télécharger au format PDF.
Ajouter aux objets sauvegardés.
 
Affiche, Atomschutz Ja, 1979
Pierre Brauchli
Affiche, Atomschutz Ja,
Pierre Brauchli,

Affiche, Atomschutz Ja,
1979

Pierre Brauchli
*4048
g
[{"lat":47.38319662264144,"lng":8.536138649143211},{"floor":"floorplan-2"}]
SS
RC
1
2
2
Museum für Gestaltung Zürich
Ausstellungsstrasse 60
8031 Zurich
Carte du musée
Museum für Gestaltung Zürich
Toni-Areal, Pfingstweidstrasse 94
8031 Zurich
  • Atomschutz Ja Pierre Brauchli Affiche
  • Atomschutz Ja Pierre Brauchli Affiche
  • Atomschutz Ja Pierre Brauchli Affiche
6
7
FR-84-1598.mp3
j

Après la Seconde Guerre mondiale, l’énergie nucléaire est âprement défendue comme une source énergétique incontournable du futur. Mais ses dangers attirent bientôt l’attention : en 1979, une première initiative populaire confédérale sur la sauvegarde de la sécurité nucléaire est rejetée à une courte majorité.

Les citations artistiques sont courantes dans les affiches : l’art symbolise la prospérité matérielle et culturelle et séduit donc son public. Mais l’expérience du déjà-vu ne fonctionne que lorsque les images citées font partie du patrimoine culturel. Une appropriation particulièrement libre dont la citation est reconnue prouve que l’original est entré dans la mémoire collective.
Les univers profonds et symboliques de Pieter Brueghel (vers 1525/1530-1569) ont très souvent été adaptés. Sa tour de Babel comme allégorie de la présomption humaine sert de toile de fond à l’affiche de Pierre Brauchli (né en 1942) en faveur de l’initiative de sauvegarde de la sécurité nucléaire. Des années plus tard, l’affichiste reprend ce motif pour une manifestation contestataire allemande.
Dans les affiches électorales suisses, les citations iconographiques de Ferdinand Hodler (1853-1918) et Albert Anker (1831-1910) font la course en tête. En 1981, Bernard Schlup (né en 1948) s’approprie La Crèche en promenade (Der Schulspaziergang) d’Anker, pour faire campagne en faveur de l’initiative cantonale bernoise sur la sauvegarde de la sécurité nucléaire – avec succès. (Bettina Richter)

Plakat, Atomschutz Ja, 1979
Erscheinungsland: Schweiz
Gestaltung: Pierre Brauchli
Auftrag: Produzentengalerie, Produga, Zürich, CH
Material / Technik: Siebdruck
60 × 42 cm
Eigentum: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK
Bibliographieo

John Berger u.a. (Hg.), Sehen. Das Bild der Welt in der Bilderwelt, Reinbek bei Hamburg 1974.

Sascha Demarmels, Ja. Nein. Schweizer Abstimmungsplakate im 20. Jahrhundert, Konstanz 2009.

Willy Rotzler, Karl Wobmann, Das politische und soziale Plakat der Schweiz, Zürich 1985.

Légendeso

Plakat, Atomschutz Ja, 1979, Schweiz, Gestaltung: Pierre Brauchli
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Plakat, Künstler-Atom-Spektakel, 1986, Deutschland, Gestaltung: Pierre Brauchli, Donation: Pierre Brauchli
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Plakat, Wachstum über alles? HB-Südwest Nein, 1988, Schweiz, Gestaltung: Raymond Naef
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Plakat, Atomschutzinitiative für unsere Zukunft Ja, 1981, Schweiz, Gestaltung: Bernard Schlup
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK