C’est le numéro eGuide de l’objet. Vous les trouverez sur certains objets de l’exposition.
C’est le numéro de localisation de l’objet.
Cliquez ici pour revenir au menu principal.
Cliquez ici pour changer de langue.
Cliquez ici pour changer la taille des caractères et pour vous connecter.
Cliquez ici pour voir la localisation de l’objet.
Agrandissez l’image avec deux doigts, faites pivoter les images 360° avec un doigt. Balayez l’image pour passer à la suivante.
Cliquez ici pour des informations approfondies, biographies, légendes, etc.
Cliquez ici pour entendre les textes ou des fichiers audio.
Partager un objet.
Télécharger au format PDF.
Ajouter aux objets sauvegardés.
 
Affiche, Sagmeister – Handarbeit – Museum für Gestaltung Zürich, 2003
Stefan Sagmeister
Affiche, Sagmeister – Handarbeit – Museum für Gestaltung Zürich,
Stefan Sagmeister,

Affiche, Sagmeister – Handarbeit – Museum für Gestaltung Zürich,
2003

Stefan Sagmeister
*4034
g
[{"lat":47.383055420538916,"lng":8.535908649720227},{"floor":"floorplan-2"}]
SS
RC
1
2
2
Museum für Gestaltung Zürich
Ausstellungsstrasse 60
8031 Zurich
Carte du musée
Museum für Gestaltung Zürich
Toni-Areal, Pfingstweidstrasse 94
8031 Zurich
  • Sagmeister – Handarbeit – Museum für Gestaltung Zürich Stefan Sagmeister Affiche
6
7
Écouter le text
j

Les affiches de Stefan Sagmeister (né en 1962) se rebellent contre toutes les règles du graphisme classique de ce média. L’emploi de l’ironie et des citations fait tout autant partie de son répertoire que sa subjectivité radicale. Dans son affiche pour sa première exposition monographique, présentée en 2003 au Museum für Gestaltung Zürich, il se prend lui-même comme sujet.

Se parodiant lui-même et affublé d’une moustache collée, le graphiste autrichien Stefan Sagmeister oppose une mine sérieuse au regard du spectateur. En 1999, dans une de ses plus célèbres affiches, il grave le texte directement sur son corps, afin d’illustrer la douleur du processus graphique. Ici, le texte informatif forme un bloc distinct. Les costumes des deux hommes posant bravement devant une tapisserie fleurie sont toutefois porteurs de messages subjectifs. Le rapport décomplexé à ses propres citations visuelles et l’écriture manuscrite renvoient au contenu de l’exposition monographique. De même, son nom formé avec des frites incarne l’individualité dans le graphisme, défendue par Stefan Sagmeister. Il se désintéresse totalement des lois médiatiques, telles que la réduction formelle, l’effet de distance et la priorité incontournable de l’information. Stefan Sagmeister est toujours en quête de solutions originales, qui souvent provoquent et toujours déconcertent. La mise en scène ironique de soi-même en fait partie, même s’il ne cherche jamais l’esbroufe vaniteuse. Stefan Sagmeister répond à la perfection du design informatique par des travaux qui soulignent l’haptique et une esthétique artisanale expérimentale et, de ce fait, plaident pour une démarche personnelle dans le processus de création. Le succès de sa position graphique s’exprime notamment dans des travaux de commande pour des légendes du monde musical, comme les Rolling Stones, David Byrne ou Lou Reed. (Bettina Richter)

Plakat, Sagmeister – Handarbeit – Museum für Gestaltung Zürich, 2003
Erscheinungsland: Schweiz
Gestaltung: Stefan Sagmeister
Auftrag: Museum für Gestaltung Zürich, CH
Material/Technik: Offset
128 × 89.5 cm
Eigentum: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK
Bibliographieo

Phaidon (Hg.), The Phaidon Archive of Graphic Design, Berlin 2012, ID L034

Légendeso

Plakat, Sagmeister – Handarbeit – Museum für Gestaltung Zürich, 2003, Schweiz, Gestaltung: Stefan Sagmeister
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Plakat, Stefan Sagmeister – AIGA Detroit & Cranbook Academy of Art, 1999, Gestaltung: Stefan Sagmeister
Abbildung: Stefan Sagmeister