C’est le numéro eGuide de l’objet. Vous les trouverez sur certains objets de l’exposition.
C’est le numéro de localisation de l’objet.
Cliquez ici pour revenir au menu principal.
Cliquez ici pour changer de langue.
Cliquez ici pour changer la taille des caractères et pour vous connecter.
Cliquez ici pour voir la localisation de l’objet.
Agrandissez l’image avec deux doigts, faites pivoter les images 360° avec un doigt. Balayez l’image pour passer à la suivante.
Cliquez ici pour des informations approfondies, biographies, légendes, etc.
Cliquez ici pour entendre les textes ou des fichiers audio.
Partager un objet.
Télécharger au format PDF.
Ajouter aux objets sauvegardés.
 
Porte-manteau, Spirale, 1989
Neue Werkstatt GmbH
Porte-manteau, Spirale,
Neue Werkstatt GmbH,

Porte-manteau, Spirale,
1989

Neue Werkstatt GmbH
*2029
g
[{"lat":47.38298504635943,"lng":8.535846288360588},{"floor":"floorplan-ug"}]
SS
RC
1
2
2
Museum für Gestaltung Zürich
Ausstellungsstrasse 60
8031 Zurich
Carte du musée
Museum für Gestaltung Zürich
Toni-Areal, Pfingstweidstrasse 94
8031 Zurich
  • Spirale Neue Werkstatt GmbH Porte-manteau
  • Spirale Neue Werkstatt GmbH Porte-manteau
6
7
FR-CH-1989-0555.mp3
j

Les produits raffinés, incurvés, pliés et perforés de Neue Werkstatt, connu pour le traitement précis de plaques de métal, irradient d’humour et de charme malgré leur sobriété. Un déploiement minimal de moyens pour un effet maximal.

Après leurs études de designers en bijoux et d’appareils à la Schule für Gestaltung Zürich (École de design de Zurich), Christoph Dietlicher (né en 1958), Thomas Drack (1962-2017) et Andreas Giupponi (né en 1958) fondent Neue Werkstatt à Winterthour en 1988. Leur nom programmatique – Neue Werkstatt signifiant nouvel atelier – correspond à l’approche créative de ce collectif de designers qui fabrique, dans la mesure du possible, tous ses meubles, luminaires et bijoux dans son propre atelier de métal avec des procédés élémentaires.
C’est précisément cette réduction qui permet à Neue Werkstatt de développer une grammaire inimitable de produits, dont le porte-manteau Spirale en constitue un exemple paradigmatique. En dépit de l’économie des matières, il surprend par son caractère aussi fonctionnel que ludique : un unique tube en acier et un fil en acier inoxydable incurvé en hélice forment une sculpture suspendue au jeu d’ombres captivant. La description laconique sur la fiche résume parfaitement ce minimalisme : « Suspendez vos cintres selon votre inspiration du moment. Une fois pleine, elle est pleine. Vide, la spirale n’est presque rien. » (Sabina Tenti)

Garderobe, Spirale, 1989
Entwurf: Neue Werkstatt GmbH / Christoph Dietlicher, Thomas Drack, Andreas Giupponi
Herstellung: Neue Werkstatt GmbH, Winterthur, CH
Material/Technik: Stahl, verchromt
24 × 82 cm
Dauerleihgabe: Schweizerische Eidgenossenschaft, Bundesamt für Kultur Bern
Bibliographieo

Renate Menzi, «Neue Werkstatt», in: Museum für Gestaltung Zürich (Hg.), 100 Jahre Schweizer Design, Zürich 2014, S. 285.

Lotte Schilder Bär, Nobert Wild, Designland Schweiz, Zürich 2001, S. 132 ff.

Arthur Rüegg (Hg.), Schweizer Möbel und Interieurs im 20. Jahrhundert, Basel / Boston / Berlin 2002, S. 282.

Irene Meier, «Gefaltetes Alublech für ‹Sissi›. Der Winterthurer Designbetrieb Neue Werkstatt», in: Neue Zürcher Zeitung, 1.12.2000.

Légendeso

Garderobe, Spirale, 1989, Entwurf: Neue Werkstatt GmbH / Christoph Dietlicher, Thomas Drack, Andreas Giupponi, Dauerleihgabe: Schweizerische Eidgenossenschaft, Bundesamt für Kultur Bern
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Werbefotografie, Spirale mit Schattenwurf, ca. 1990, Entwurf: Neue Werkstatt GmbH / Christoph Dietlicher, Thomas Drack, Andreas Giupponi
Abbildung: Museum für Gestaltung / ZHdK

Tischleuchte, Pinguin, 1989, Entwurf: Neue Werkstatt GmbH / Christoph Dietlicher, Thomas Drack, Andreas Giupponi
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK