C’est le numéro eGuide de l’objet. Vous les trouverez sur certains objets de l’exposition.
C’est le numéro de localisation de l’objet.
Cliquez ici pour revenir au menu principal.
Cliquez ici pour changer de langue.
Cliquez ici pour changer la taille des caractères et pour vous connecter.
Cliquez ici pour voir la localisation de l’objet.
Agrandissez l’image avec deux doigts, faites pivoter les images 360° avec un doigt. Balayez l’image pour passer à la suivante.
Cliquez ici pour des informations approfondies, biographies, légendes, etc.
Cliquez ici pour entendre les textes ou des fichiers audio.
Partager un objet.
Télécharger au format PDF.
Ajouter aux objets sauvegardés.
 
Affiche, Tadanori Yokoo – Having reached a climax at the age of 29, I was dead, 1965
Tadanori Yokoo
Affiche, Tadanori Yokoo – Having reached a climax at the age of 29, I was dead
Tadanori Yokoo,

Affiche, Tadanori Yokoo – Having reached a climax at the age of 29, I was dead,
1965

Tadanori Yokoo
*4011
g
f Objet e
[{"lat":47.38317028915906,"lng":8.536062876738583},{"floor":"floorplan-2"}]
SS
RC
1
2
2
Museum für Gestaltung Zürich
Ausstellungsstrasse 60
8031 Zurich
Carte du musée
Museum für Gestaltung Zürich
Toni-Areal, Pfingstweidstrasse 94
8031 Zurich
  • Tadanori Yokoo – Having reached a climax at the age of 29, I was dead Tadanori Yokoo Affiche
  • Tadanori Yokoo – Having reached a climax at the age of 29, I was dead Tadanori Yokoo Affiche
6
7
Écouter le text
j

Tadanori Yokoo (né en 1936) est considéré comme l’enfant terrible de la scène artistique japonaise. Ses références au pop art et à des univers iconographiques psychédéliques radicalisent le design graphique de son pays dans les années 1960. Avec cette affiche, il se profile comme un génie « made in Japan » tout en provoquant le public.

L’image d’un frêle pendu, placé au centre de la partie supérieure de l’affiche devant un soleil levant, choque l’observateur. C’est l’artiste lui-même qui, à 29 ans, annonce son décès. Une photographie dans l’angle inférieur gauche le montre enfant devant le même fond rayonnant, une référence au drapeau de guerre japonais. Dans l’angle opposé, il disparaît dans le collectif de classe. Le geste de la main, qui domine cette photo, symbolise le sexe. Avec cette affiche, Tadanori Yokoo participe en 1965 à l’exposition Persona du grand magasin Matsuya, qui rend hommage aux plus grands artistes japonais. Sa participation à l’exhibition est l’occasion de faire ses adieux à la création artistique qu’il a suivie jusque-là. L’affiche exprime un suicide métaphorique et l’engagement du nouveau-né sur les voies de l’art. Dans une performance organisée en marge de l’exposition, Tadanori Yokoo met en scène son propre enterrement. Et en effet, il tourne réellement le dos à son œuvre passée et à ses modèles. L’humour iconoclaste de Tadanori Yokoo s’exprime dans une réinterprétation irrévérencieuse de motifs japonais comme dans les citations ironiques. Les couleurs éclatantes de ses affiches sont un clin d’œil au pop art et signent l’abandon de sa propre tradition. À cette époque, ses œuvres ont un effet libérateur sur les jeunes graphistes. Elles contribuent de manière significative à ce que le graphiste se voie comme un artiste, ce qui est encore le cas des affichistes japonais d’aujourd’hui. (Bettina Richter)

Plakat, Tadanori Yokoo – Having reached a climax at the age of 29, I was dead, 1965
Erscheinungsland: Japan
Gestaltung: Tadanori Yokoo
Auftrag: Tadanori Yokoo
Material/Technik: Offset
103 x 73 cm
Eigentum: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK
Bibliographieo

Phaidon (Hg.), The Phaidon Archive of Graphic Design, Berlin 2012, ID I034

Légendeso

Plakat, Tadanori Yokoo – Having reached a climax at the age of 29, I was dead, 1965, Japan, Gestaltung: Tadanori Yokoo
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Plakat, A la maison de M. Civeçawa, 1965, Japan, Gestaltung: Tadanori Yokoo
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Plakat, Koshimaki-Osen, 1966, Japan, Gestaltung: Tadanori Yokoo, Fotografie: Eiko Hosoe
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK