C’est le numéro eGuide de l’objet. Vous les trouverez sur certains objets de l’exposition.
C’est le numéro de localisation de l’objet.
Cliquez ici pour revenir au menu principal.
Cliquez ici pour changer de langue.
Cliquez ici pour changer la taille des caractères et pour vous connecter.
Cliquez ici pour voir la localisation de l’objet.
Agrandissez l’image avec deux doigts, faites pivoter les images 360° avec un doigt. Balayez l’image pour passer à la suivante.
Cliquez ici pour des informations approfondies, biographies, légendes, etc.
Cliquez ici pour entendre les textes ou des fichiers audio.
Partager un objet.
Télécharger au format PDF.
Ajouter aux objets sauvegardés.
 
Affiche, Vypolnim plan velikich rabot (Erfüllen wir den Plan der grossen Arbeiten), 1930
Affiche, Vypolnim plan velikich rabot (Erfüllen wir den Plan der grossen Arbeiten)
,

Affiche, Vypolnim plan velikich rabot (Erfüllen wir den Plan der grossen Arbeiten),
1930

Gustav Gustavovič Klucis
*4017
g
f Objet e
[{"lat":47.383224772093776,"lng":8.53619095194199},{"floor":"floorplan-2"}]
SS
RC
1
2
2
Museum für Gestaltung Zürich
Ausstellungsstrasse 60
8031 Zurich
Carte du musée
Museum für Gestaltung Zürich
Toni-Areal, Pfingstweidstrasse 94
8031 Zurich
  • Vypolnim plan velikich rabot (Erfüllen wir den Plan der grossen Arbeiten)  Affiche
6
7
Écouter le text
j

Comme pour d’autres artistes de l’avant-garde russe, l’affiche militante est une mission centrale de Gustav Klucis (1895-1938) : il faut mobiliser les masses pour le renouveau politique et économique. La transformation sociale radicale de la jeune Union soviétique s’exprime aussi dans un langage graphique inédit, qui marquera l’esthétique du modernisme.

À l’occasion du 13e anniversaire de la révolution d’Octobre en 1930, Gustav Klucis réalise une affiche suggestive dans laquelle il applique magistralement les nouveaux moyens stylistiques du modernisme graphique – photomontage et utilisation d’une police sans empattements considérée comme élément de la composition. Il part d’un autoportrait photographique le montrant bras tendu et paume ouverte. Gustav Klucis ne garde finalement que la main surdimensionnée, placée en diagonale. Le motif se répète en pyramide à partir de l’angle inférieur droit. Au premier plan, chaque main est encore pourvue d’un visage de paysan ou de travailleur. À l’arrière-plan, ils disparaissent dans la foule. Par sa répétition, la main ouverte et tendue devient le symbole de la coopération, de la solidarité, du consentement donné au plan des grands travaux qu’il faut accomplir ensemble. Par le biais de son « portrait de main », Gustav Klucis s’inclut lui-même dans le collectif et met ainsi son identité d’artiste au service de la révolution sociale. Quelques années plus tard, la réinterprétation funeste de ce geste par le fascisme hitlérien renverse ce salut en son contraire. Les caractères obliques, qui croisent la diagonale de la main, sont typiques de l’utilisation de la typographie par le constructivisme russe pour créer une tension : le texte est un appel visuel. (Bettina Richter)

Plakat, Vypolnim plan velikich rabot (Erfüllen wir den Plan der grossen Arbeiten), 1930
Erscheinungsland: Sowjetunion
Gestaltung: Gustav Gustavovič Klucis
Material/Technik: Lithografie
118 x 83 cm
Eigentum: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK
Bibliographieo

Phaidon (Hg.), The Phaidon Archive of Graphic Design, Berlin 2012, ID F005.

Légendeso

Plakat, Vypolnim plan velikich rabot (Erfüllen wir den Plan der grossen Arbeiten), 1930, Sowjetunion, Gestaltung: Gustav Gustavovič Klucis
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Plakatentwurf, Rabočij i rabotnica vse na perevybory sovetov (Arbeiter und Arbeiterin alle zu den Wahlen der Räte), 1930, Gestaltung: Gustav Gustavovič Klucis
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK