C’est le numéro eGuide de l’objet. Vous les trouverez sur certains objets de l’exposition.
C’est le numéro de localisation de l’objet.
Cliquez ici pour revenir au menu principal.
Cliquez ici pour changer de langue.
Cliquez ici pour changer la taille des caractères et pour vous connecter.
Cliquez ici pour voir la localisation de l’objet.
Agrandissez l’image avec deux doigts, faites pivoter les images 360° avec un doigt. Balayez l’image pour passer à la suivante.
Cliquez ici pour des informations approfondies, biographies, légendes, etc.
Cliquez ici pour entendre les textes ou des fichiers audio.
Partager un objet.
Télécharger au format PDF.
Ajouter aux objets sauvegardés.
 
Chaise, Chaise en carton ondulé, 1969
Alois Rasser
Chaise, Chaise en carton ondulé,
Alois Rasser,

Chaise, Chaise en carton ondulé,
1969

Alois Rasser
*2027
g
[{"lat":47.382971425539665,"lng":8.53581946627044},{"floor":"floorplan-ug"}]
SS
RC
1
2
2
Museum für Gestaltung Zürich
Ausstellungsstrasse 60
8031 Zurich
Carte du musée
Museum für Gestaltung Zürich
Toni-Areal, Pfingstweidstrasse 94
8031 Zurich
  • Chaise en carton ondulé Alois Rasser Chaise
  • Chaise en carton ondulé Alois Rasser Chaise
  • Chaise en carton ondulé Alois Rasser Chaise
6
7
FR-1988-0179.mp3
j

Les premiers meubles en carton arrivent sur le marché dans les années 1960. La plupart de ces projets reposent sur la capacité de pliage, la modicité des coûts et la légèreté de cette matière. Alois Rasser (né en 1948) choisit de remodeler directement les rouleaux de carton ondulé disponibles dans le commerce. Cela lui permet de fabriquer facilement des sièges ergonomiques et peu onéreux à la scie à ruban.

Sous la houlette de Willy Guhl, la classe d’architecture intérieure de la Kunstgewerbeschule de Zurich (École d’arts appliqués) organise en 1969 un concours d’étudiants pour aménager avec des meubles en carton le café et le cinéma prévus dans l’exposition Magie des Papiers / Magie du papier au Kunstgewerbemuseum, aujourd’hui Museum für Gestaltung Zürich. Contrairement à ses concurrents, Alois Rasser ne veut pas stabiliser la matière par des pliages ; il se laisse inspirer par les rouleaux de carton ondulé qui ont été livrés. En martelant le noyau intérieur d’un cylindre roulé pour en faire sortir les ergots à l’extrémité inférieure, puis en sciant ces ergots à l’horizontale, il obtient un tabouret confortable doté d’une coque. Dans une seconde étape, il met au point la coupe optimale pour produire des fauteuils sur le même principe. Il scie en deux moitiés identiques le rouleau de carton ondulé en forme de S plat à la scie à ruban, ce qui lui permet de fabriquer d’un même geste deux exemplaires. Il ne lui reste alors plus qu’à former à la main les coques d’assise et à retirer la saillie sur le côté inférieur. (Renate Menzi)

Wellkartonstuhl, 1969
Entwurf: Alois Rasser
Herstellung: Alois Rasser (Dozent: Franz Zeier)
Material/Technik: Wellkarton, gerollt
75 × 64 × 64 cm
Donation: Alf und Monika Aebersold
Eigentum: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK
Bibliographieo

Mark Buchmann (Hg.), Magie des Papiers. Wegleitung Nr. 277 des Kunstgewerbemuseums der Stadt Zürich, Zürich 1969.

«Papiermöbel und Kinderspielsachen aus Pappe», in: Werk, 57 (1970), Heft 5, S. 320–324.

Légendeso

Wellkartonstuhl, 1969, Entwurf: Alois Rasser, Donation: Alf und Monika Aebersold
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Alois Rasser in seinem Kartonstuhl, Dokumentation der Ausstellung Magie des Papiers im Kunstgewerbemuseum Zürich, 1969, Entwurf: Alois Rasser
Abbildung: Archiv ZHdK

Ansicht der Ausstellung Magie des Papiers im Kunstgewerbemuseum Zürich, 1969
Abbildung: Archiv ZHdK

Alois Rasser formt die Sitzmulde ein, 1969
Abbildung: Archiv ZHdK