C’est le numéro eGuide de l’objet. Vous les trouverez sur certains objets de l’exposition.
C’est le numéro de localisation de l’objet.
Cliquez ici pour revenir au menu principal.
Cliquez ici pour changer de langue.
Cliquez ici pour changer la taille des caractères et pour vous connecter.
Cliquez ici pour voir la localisation de l’objet.
Agrandissez l’image avec deux doigts, faites pivoter les images 360° avec un doigt. Balayez l’image pour passer à la suivante.
Cliquez ici pour des informations approfondies, biographies, légendes, etc.
Cliquez ici pour entendre les textes ou des fichiers audio.
Partager un objet.
Télécharger au format PDF.
Ajouter aux objets sauvegardés.
 
Lunettes de protection, Suva, 1929
Schweizerische Unfallversicherungsanstalt SUVA / CNA / INSAI
Lunettes de protection, Suva
Schweizerische Unfallversicherungsanstalt SUVA / CNA / INSAI,

Lunettes de protection, Suva,
1929

Schweizerische Unfallversicherungsanstalt SUVA / CNA / INSAI
*1085
g1Z1
f Objet e
[{"lat":47.38287539866034,"lng":8.535782585896527},{"floor":"floorplan-ug"}]
SS
RC
1
2
2
Museum für Gestaltung Zürich
Ausstellungsstrasse 60
8031 Zurich
Carte du musée
Museum für Gestaltung Zürich
Toni-Areal, Pfingstweidstrasse 94
8031 Zurich
  • Suva Schweizerische Unfallversicherungsanstalt SUVA / CNA / INSAI Lunettes de protection
6
7
Écouter le text
j

Les lunettes Suva protègent les yeux de millions d’employés en Suisse. Le modèle ultérieur aux verres anguleux, doté d’un design fonctionnel et d’une flexibilité surpassant les lunettes de soleil traditionnelles, est également porté hors du cadre du travail.

Il faut attendre que la Caisse nationale suisse d’assurance en cas d’accidents (CNA ou SUVA en allemand) introduise l’assurance accidents obligatoire en 1918 pour que la protection physique des ouvriers commence à être prise en considération. Parce que près d’un accident du travail sur sept en Suisse est un accident oculaire, la CNA décide dès 1920 de distribuer des lunettes de protection. En 1928, elle met au point ses propres modèles basés sur les besoins des utilisateurs et fait breveter son invention (fabriquée par des entreprises suisses). Elle écoule plus de trois millions de lunettes sur un principe unique de construction. Tous les modèles s’adaptent à diverses formes de visage et sont simples d’utilisation. Une fine tige métallique encercle les verres ronds, les reliant grâce à un pont flexible. Il est possible de remplacer toutes les pièces séparément – verres, bride, cercles en fibres pressées (dérivé de cellulose) qui reposent directement sur la peau. Le modèle de 1929, de construction robuste, est disponible avec bride élastique ou branches. Ce premier modèle ainsi que ceux de 1932 et 1947 ne servent pas uniquement de lunettes de protection. Elles sont également portées pendant leurs loisirs comme lunettes de soleil par des hommes amateurs d’esthétique mécanique – un exemple précoce de l’utilisation emblématique du design fonctionnel. (Renate Menzi)

Schutzbrille, Suva, 1929
Entwicklung: Schweizerische Unfallversicherungsanstalt, Luzern, CH
Produktion: Schweizerische Unfallversicherungsanstalt, Luzern, CH
Material/Technik: Glas; Zellulosederivat; Textilband
6 x 14 x 3 cm (Dm 6 cm)
Eigentum: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK
Bibliographieo

Museum für Gestaltung Zürich (Hg.), 100 Jahre Schweizer Design, Zürich 2014, S. 73.

Museum für Gestaltung Zürich (Hg.), Unbekannt – Vertraut. «Anonymes» Design im Schweizer Gebrauchsgerät seit 1920, Reihe Schweizer Design-Pioniere 4, Zürich 1987.

Légendeso

Schutzbrille, Suva, 1929, Produktion: Schweizerische Unfallversicherungsanstalt, Luzern, CH
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Schutzbrille, Suva, Modell 1947, Produktion: Schweizerische Unfallversicherungsanstalt, Luzern, CH, Donation: Charles von Büren
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Schutzbrille, Suva, Modell 1947, Produktion: Schweizerische Unfallversicherungsanstalt, Luzern, CH, Donation: Charles von Büren
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Konstruktionszeichnung mit Einzelteilen der Suva-Schutzbrille Modell 1929
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Fotografie, Suva-Schutzbrille als Sonnenbrille, Glis, um 1950
Abbildung: FX Jaggy

Texte de l’expositiono
Lunettes

Pour ceux qui les portent, elles doivent passer aussi inaperçues que possible et se faire oublier. Pour tous les autres, les lunettes se fondent avec un visage pour former un portrait. Cette double fonction dicte le principe de leur design : la vue comme la protection exigent une ligne ergonomique, le fait qu’elles soient vues impose de répondre à un impératif de distinction sociale. Une bonne paire de lunettes doit unir les deux fonctions.