C’est le numéro eGuide de l’objet. Vous les trouverez sur certains objets de l’exposition.
C’est le numéro de localisation de l’objet.
Cliquez ici pour revenir au menu principal.
Cliquez ici pour changer de langue.
Cliquez ici pour changer la taille des caractères et pour vous connecter.
Cliquez ici pour voir la localisation de l’objet.
Agrandissez l’image avec deux doigts, faites pivoter les images 360° avec un doigt. Balayez l’image pour passer à la suivante.
Cliquez ici pour des informations approfondies, biographies, légendes, etc.
Cliquez ici pour entendre les textes ou des fichiers audio.
Partager un objet.
Télécharger au format PDF.
Ajouter aux objets sauvegardés.
 
Livre, Einzelseite, Das Sonnenweib und der siebenhäuptige Drache (Apokalypse – Die Offenbarung des Johannes), 1498
Albrecht Dürer
Livre, Einzelseite, Das Sonnenweib und der siebenhäuptige Drache (Apokalypse – Die Offenbarung des Johannes)
Albrecht Dürer,

Livre, Einzelseite, Das Sonnenweib und der siebenhäuptige Drache (Apokalypse – Die Offenbarung des Johannes),
1498

Albrecht Dürer
*1043
g1N2
f Objet e
[{"lat":47.38285610245783,"lng":8.535754087425744},{"floor":"floorplan-ug"}]
SS
RC
1
2
2
Museum für Gestaltung Zürich
Ausstellungsstrasse 60
8031 Zurich
Carte du musée
Museum für Gestaltung Zürich
Toni-Areal, Pfingstweidstrasse 94
8031 Zurich
  • Einzelseite, Das Sonnenweib und der siebenhäuptige Drache (Apokalypse – Die Offenbarung des Johannes) Albrecht Dürer Livre
  • Einzelseite, Das Sonnenweib und der siebenhäuptige Drache (Apokalypse – Die Offenbarung des Johannes) Albrecht Dürer Livre
  • Einzelseite, Das Sonnenweib und der siebenhäuptige Drache (Apokalypse – Die Offenbarung des Johannes) Albrecht Dürer Livre
  • Einzelseite, Das Sonnenweib und der siebenhäuptige Drache (Apokalypse – Die Offenbarung des Johannes) Albrecht Dürer Livre
  • Einzelseite, Das Sonnenweib und der siebenhäuptige Drache (Apokalypse – Die Offenbarung des Johannes) Albrecht Dürer Livre
6
7
Écouter le text
j

Albrecht Dürer (1471-1528) est l’une des figures majeures de la Renaissance allemande. Son cycle de gravures sur bois l’Apocalypse prouve sa virtuosité en ce domaine. L’artiste affranchit la xylogravure de son rôle traditionnel d’illustration de livres et l’élève au même niveau artistique que la peinture.

En 1498, peu après son premier voyage à Venise, Albrecht Dürer publie son livre grand format, l’Apocalypse, comprenant une page de titre et une suite de 15 xylographies. Le texte latin, l’Apocalypse de saint Jean l’Évangéliste, est placé à gauche de l’image. Pour l’artiste, la peinture et l’impression graphique se valent, et la gravure sur bois ne doit pas être cantonnée à un simple rôle illustratif. Il place en outre son monogramme au centre du bord inférieur, donnant ainsi clairement à sa gravure le statut d’une œuvre d’art. Sa technique de hachure magistrale ouvre une nouvelle expressivité à la gravure. Il crée des ombres et des volumes en densifiant les rayures et en épaississant ou atténuant les lignes. Le sombre langage pictural de l’Apocalypse reflète le climat de fin du monde qui règne juste avant la Réforme. La Femme vêtue de soleil et le dragon à sept têtes est la 9e planche du cycle. Satan apparaît ici sous les traits d’une hydre à sept têtes. Le monstre menace la Vierge enceinte, nimbée de soleil, qui se tient debout sur un croissant de lune. Deux chérubins emmènent son nouveau-né dans les cieux, où Dieu le Père l’accueille et le bénit. L’inventivité, l’imagination et la richesse des détails alliées à la virtuosité technique et artistique de l’Apocalypse en font une des œuvres les plus célèbres d’Albrecht Dürer. L’ouvrage est également un succès commercial et l’artiste en publie plusieurs éditions au cours de sa vie, diffusées dans toute l’Europe via les voies commerciales. Il tire ainsi de ce cycle non seulement des revenus considérables, mais aussi une célébrité interrégionale. (Vanessa Gendre)

Buch, Einzelseite, Das Sonnenweib und der siebenhäuptige Drache (Apokalypse – Die Offenbarung des Johannes), 1498
Holzschnitt: Albrecht Dürer
Druck: Anton Koberger
39.5 x 28 cm
Eigentum: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK
Bibliographieo

Norbert Wolf, Albrecht Dürer, München/London/New York 2017.

David Ganz/Ulrike Ganz, Visionen der Endzeit. Die Apokalypse in der mittelalterlichen Buchkunst, Darmstadt 2016.

Laurence Schmidlin (Hg.), La Passion Dürer, Vevey 2014.

Jochen Sander (Hg.) Dürer. Kunst – Künstler – Kontext, München/London/New York 2013.

Légendeso

Buch, Einzelseite, Das Sonnenweib und der siebenhäuptige Drache (Apokalypse – Die Offenbarung des Johannes), 1498, Holzschnitt: Albrecht Dürer
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Buch, Titelseite, Apokalipsis in figuris (Apokalypse – Die Offenbarung des Johannes), 1511, Holzschnitt: Albrecht Dürer
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Buch, Einzelseite, Christus als Weltenrichter – Johannes erblickt die sieben Leuchter (Apokalypse – Die Offenbarung des Johannes), 1498, Holzschnitt: Albrecht Dürer
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Buch, Einzelseite, Der Riesenengel mit dem Säulenfuss – Johannes verschlingt das Buch (Apokalypse – Die Offenbarung des Johannes), 1498, Holzschnitt: Albrecht Dürer
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Buch, Einzelseite, Sturz des Satans durch Gottes Engel – Michaels Kampf mit dem Drachen (Apokalypse – Die Offenbarung des Johannes, 1498, Holzschnitt: Albrecht Dürer
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Buch, Einzelseite, Das himmlische Jerusalem – Der Engel mit dem Schlüssel zum Abgrund (Apokalypse – Die Offenbarung des Johannes), 1498, Holzschnitt: Albrecht Dürer
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Texte de l’expositiono
Albrecht Dürer - Cycles de gravures sur bois

Les deux cycles de gravures sur bois l’Apocalypse (1498) et la Grande Passion (1511) témoignent de la contribution magistrale d’Albrecht Dürer (1471-1528) à ce domaine. Grâce à sa technique de hachures, à l’aide de laquelle il creuse des détails infimes dans le bois, l’artiste crée des compositions graciles d’une inventivité impressionnante. Il élève l’impression au niveau artistique de la peinture. Albrecht Dürer est qualifié à juste titre de maître de la Renaissance.