C’est le numéro eGuide de l’objet. Vous les trouverez sur certains objets de l’exposition.
C’est le numéro de localisation de l’objet.
Cliquez ici pour revenir au menu principal.
Cliquez ici pour changer de langue.
Cliquez ici pour changer la taille des caractères et pour vous connecter.
Cliquez ici pour voir la localisation de l’objet.
Agrandissez l’image avec deux doigts, faites pivoter les images 360° avec un doigt. Balayez l’image pour passer à la suivante.
Cliquez ici pour des informations approfondies, biographies, légendes, etc.
Cliquez ici pour entendre les textes ou des fichiers audio.
Partager un objet.
Télécharger au format PDF.
Ajouter aux objets sauvegardés.
 
Photographie objective, Schokoladen-Mischmaschine, 1927–28
Hans Finsler
Photographie objective, Schokoladen-Mischmaschine
Hans Finsler,

Photographie objective, Schokoladen-Mischmaschine,
1927–28

Hans Finsler
*1050
g1P3
f Objet e
[{"lat":47.38287562567447,"lng":8.535726930059468},{"floor":"floorplan-ug"}]
SS
RC
1
2
2
Museum für Gestaltung Zürich
Ausstellungsstrasse 60
8031 Zurich
Carte du musée
Museum für Gestaltung Zürich
Toni-Areal, Pfingstweidstrasse 94
8031 Zurich
  • Schokoladen-Mischmaschine Hans Finsler Photographie objective
  • Schokoladen-Mischmaschine Hans Finsler Photographie objective
  • Schokoladen-Mischmaschine Hans Finsler Photographie objective
  • Schokoladen-Mischmaschine Hans Finsler Photographie objective
  • Schokoladen-Mischmaschine Hans Finsler Photographie objective
  • Schokoladen-Mischmaschine Hans Finsler Photographie objective
6
7
Écouter le text
j

Hans Finsler (1891-1972) fait une carrière fulgurante de photographe : historien de l’art, il enseigne à partir de 1927 la photographie à la Burg Giebichenstein Kunstgewerbeschule de Halle (École d’arts appliqués), juste après y avoir commencé en autodidacte la photo objective. Sa première commande lui vient du fabricant de chocolat Most.

Dans les années 1920, la photographie remplace graduellement l’illustration dans le secteur publicitaire, devenant une activité lucrative pour de nombreux photographes. Photographe industriel et de produits, Hans Finsler cherche des images sobres, mais visuellement attirantes. En témoignent ses clichés pour la société Most, à Halle, l’un des plus grands fabricants de chocolat d’Allemagne à l’époque. Représentant de la Nouvelle Objectivité, Finsler milite pour un vocabulaire photographique autonome, qui ne doit rien à la peinture. Pourtant, Jan Tschichold assimile sa photo du mélangeur de chocolat à de l’art : « Les grands contrastes noirs et blancs et la variété des gris créent un effet de couleurs qui surclassent certains tableaux ou dessins. » Une de ses intentions esthétiques est de fixer le mouvement, qui découle de l’addition de la lumière et du temps et s’exprime dans le flou de la masse de chocolat fluide, du sucre qui y est versé et des pièces rotatives de la machine. Cette photo fait partie des œuvres de Hans Finsler qu’on peut admirer en 1929 au Kunstgewerbemuseum de Zurich dans le cadre de l’exposition itinérante Film und Foto, l’exhibition majeure de la photographie avant-gardiste de la décennie. Hans Finsler candidate la même année au poste de directeur de la nouvelle classe de photographie de la Kunstgewerbeschule de Zurich (École d’arts appliqués), dont il forge le profil et le rayonnement international entre 1932 et 1958. (Andres Janser)

Sachfotografie, Schokoladen-Mischmaschine, 1927–1928
Fotografie: Hans Finsler
Auftrag: Most Schokoladenfabriken, Halle (Saale), DE
Material/Technik: Fotopapier, s/w-Fotografie
36.5 x 30 cm
Eigentum: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK
Bibliographieo

Jan Tschichold, «Fotografie und Typografie», in: Die Form 5 (1928), S. 140–150.

Hans Finsler, Mein Weg zur Fotografie. 30 Aufnahmen aus den zwanziger Jahren, Zürich 1971.

Thilo Koenig/Martin Gasser (Hg.), Hans Finsler und die Schweizer Fotokultur: Werk, Fotoklasse, Moderne Gestaltung 1932–1960, Zürich 2006.

Légendeso

Sachfotografie, Schokoladen-Mischmaschine, 1927–1928, Fotografie: Hans Finsler
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Buch, Doppelseite mit Zeichnung der Schokoladenreibe von Marcel Duchamp und Fotografie der Schokoladenmischmaschine von Hans Finsler, Bilder und Text: Hans Finsler, 1969
Abbildung: Hans Finsler, Mein Weg zur Fotografie, Kempten, 1969, o.S

Sachfotografie, Hände beim Stanniolieren (Originaltitel), 1927– 28, Fotografie: Hans Finsler, Auftrag: Most Schokoladenfabriken, Halle (Saale), DE
Abbildung. Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Sachfotografie, Schräge Brücke, 1928, Fotografie: Hans Finsler, Donation: Hans Finsler
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Sachfotografie, Scheerkette, 1929, Fotografie: Hans Finsler
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Sachfotografie, Einfahrt der Förderbahn, 1929, Fotografie: Hans Finsler
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Sachfotografie, Zwiebeln in der Sonne, 1929, Fotografie: Gerda Leo, Donation: Hans Finsler
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Texte de l’expositiono
Hans Finsler − Nouvelle Objectivité

Représentant de la Nouvelle Objectivité, Hans Finsler (1891-1972) milite en faveur d’un langage photographique autonome. Il conjugue les contrastes noir et blanc avec toute une variété de gris, ses sujets sont coupés, présentés dans un flou cinétique ou le long d’une diagonale constructiviste. Le photographe participe en 1929 à l’exposition itinérante « Film und Foto » (Cinéma et photo), la grande manifestation de la photographie avant-gardiste de cette décennie, et devient l’un des enseignants de photographie les plus importants de la Kunstgewerbeschule de Zurich (École d’arts appliqués).