C’est le numéro eGuide de l’objet. Vous les trouverez sur certains objets de l’exposition.
C’est le numéro de localisation de l’objet.
Cliquez ici pour revenir au menu principal.
Cliquez ici pour changer de langue.
Cliquez ici pour changer la taille des caractères et pour vous connecter.
Cliquez ici pour voir la localisation de l’objet.
Agrandissez l’image avec deux doigts, faites pivoter les images 360° avec un doigt. Balayez l’image pour passer à la suivante.
Cliquez ici pour des informations approfondies, biographies, légendes, etc.
Cliquez ici pour entendre les textes ou des fichiers audio.
Partager un objet.
Télécharger au format PDF.
Ajouter aux objets sauvegardés.
 
Bouillotte, Sigg, 1925
Sigg AG
Bouillotte, Sigg
Sigg AG,

Bouillotte, Sigg,
1925

Sigg AG
*1516
g1L0
f Objet e
[{"lat":47.38284384369019,"lng":8.535733635582005},{"floor":"floorplan-ug"}]
SS
RC
1
2
2
Museum für Gestaltung Zürich
Ausstellungsstrasse 60
8031 Zurich
Carte du musée
Museum für Gestaltung Zürich
Toni-Areal, Pfingstweidstrasse 94
8031 Zurich
  • Sigg Sigg AG Bouillotte
  • Sigg Sigg AG Bouillotte
  • Sigg Sigg AG Bouillotte
6
7
Écouter le text
j

La bouteille Sigg, pressée à partir d’une pièce d’aluminium, est conçue dans les années 1920 pour servir de bouillotte, avant de rejoindre les articles de camping grâce à sa nouvelle fermeture et d’être vendue comme gourde pour sportifs à partir des années 1980. Un exemple de la diversité des usages à partir d’une forme qui n’a pas changé depuis plus d’un siècle.

Fondée en 1908 à Bienne par le repousseur-emboutisseur Ferdinand Sigg, la société Sigg produit des appareils ménagers de base. À partir de 1917, elle s’installe à Frauenfeld et fabrique également de la vaisselle militaire. C’est alors un modeleur qui crée les nouveaux produits. En 1965, l’entreprise recrute Johann Munz (né en 1939), designer formé à la Kunstgewerbeschule de Zurich (École d’arts appliqués). Il unifie la gamme, qui compte plus de 10 000 articles dans les années 1950, et suit une ligne claire. Le produit le plus pérenne est la bouillotte Sigg. Grâce à un simple moulage extrudé, elle peut être fabriquée d’une seule pièce, un atout sur les chaufferettes en fer et en cuivre aux soudures sensibles à la corrosion. Monochrome, lisse ou cannelée, la bouteille s’impose sur le marché, même après l’apparition des bouillottes en plastique. En 1968, Johann Munz conçoit un nouveau bouchon à vis en plastique, qui rappelle la poignée du couvercle de la bouillotte Sigg de l’époque. Sans doute cet anneau pratique incite-t-il à se servir aussi de la bouillotte comme d’une bouteille. À l’export, elle est d’abord vendue comme gourde de camping, puis, à partir des années 1980, comme bouteille monochrome pour alpinistes et sportifs. De 1989 à 1994, Kurt Zimmerli (né en 1946), formé à la Schule für Gestaltung de Bâle (École de design), continue à développer les bouteilles de la société Sigg. Il en diversifie les volumes et les décorations, crée une fermeture pour sportif et, dans les années 1990, la bouteille thermos Sigg devient un accessoire célèbre dans le monde entier. (Renate Menzi)

Bettflaschen, Sigg, 1925
Entwurf: Sigg AG, Aluminium und Metallwarenfabrik, Frauenfeld, CH
Herstellung: Sigg AG, Aluminium und Metallwarenfabrik, Frauenfeld, CH
Material/Technik: Aluminium, kanneliert, eloxiert
Eigentum: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK
Bibliographieo

Museum für Gestaltung Zürich (Hg.), 100 Jahre Schweizer Design, Zürich 2014, S. 316.

Museum für Gestaltung Zürich (Hg.), Unbekannt – Vertraut. «Anonymes» Design im Schweizer Gebrauchsgerät seit 1920, Reihe Design-Pioniere 4, Zürich 1987.

www.sigg.com

Légendeso

Bettflaschen, Sigg, 1925, Herstellung: Sigg AG, Aluminium und Metallwarenfabrik, Frauenfeld, CH
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Bettflasche kanneliert / Trinkflasche mit Fingerverschluss, 1925 / um 1985, Herstellung: Sigg AG, Aluminium und Metallwarenfabrik, Frauenfeld, CH
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Sigg-Trinkflaschen, 1983–1990, Entwurf: Kurt Zimmerli, Johann Munz
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Technische Zeichnung, Fingerverschluss, 1994, Entwurf: Kurt Zimmerli
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK