C’est le numéro eGuide de l’objet. Vous les trouverez sur certains objets de l’exposition.
C’est le numéro de localisation de l’objet.
Cliquez ici pour revenir au menu principal.
Cliquez ici pour changer de langue.
Cliquez ici pour changer la taille des caractères et pour vous connecter.
Cliquez ici pour voir la localisation de l’objet.
Agrandissez l’image avec deux doigts, faites pivoter les images 360° avec un doigt. Balayez l’image pour passer à la suivante.
Cliquez ici pour des informations approfondies, biographies, légendes, etc.
Cliquez ici pour entendre les textes ou des fichiers audio.
Partager un objet.
Télécharger au format PDF.
Ajouter aux objets sauvegardés.
 
Tableau en fil, (sans titre), vers 1968
Luba Krejčí
Tableau en fil, (sans titre),
Luba Krejčí,

Tableau en fil, (sans titre),
vers 1968

Luba Krejčí
*1081
g1Y2
[{"lat":47.3828860683167,"lng":8.53575609907432},{"floor":"floorplan-ug"}]
SS
RC
1
2
2
Museum für Gestaltung Zürich
Ausstellungsstrasse 60
8031 Zurich
Carte du musée
Museum für Gestaltung Zürich
Toni-Areal, Pfingstweidstrasse 94
8031 Zurich
  • (sans titre) Luba Krejčí
  • (sans titre) Luba Krejčí
  • (sans titre) Luba Krejčí
  • (sans titre) Luba Krejčí
  • (sans titre) Luba Krejčí
6
7
Écouter le text
j

Avec ses tableaux poétiques en fil, Luba Krejčí (1925-2005), artiste textile, occupe une place à part dans le champ du Fiber Art des années 1960. Elle réinvente ce faisant en toute liberté la technique ancestrale de la dentelle au fuseau.

Outre des tableaux réunissant harmonieusement humains et animaux, Luba Krejčí réalise aussi une série de têtes de femmes. Cheveux au vent, les visages aux yeux vides et aux bouches ouvertes regardent fixement le spectateur. S’arrêtant brutalement au cou, les portraits exsudent l’expression concentrée des photos d’identité dont le grain grossier est rendu par la méthode de fabrication du tissu. Dans ses tableaux de fils, Luba Krejčí revisite la technique ancestrale de la dentellerie. Sans esquisse préliminaire ou carton, elle commence par tisser le fil de lin ciré en un visage plat et dense, pour en tirer ensuite la texture des cheveux en dentelle au fuseau. Le contraste entre la statique du visage inexpressif et la chevelure animée ne pourrait être plus grand. Reste à savoir si ces œuvres sont un commentaire politique de la répression extrêmement violente du Printemps de Prague, dont elles sont contemporaines. En tout état de cause, les tableaux de Luba Krejčí témoignent de sa grande connaissance des techniques textiles. En Tchécoslovaquie, son pays natal, elle suit d’abord une formation de modiste pendant trois ans dans les années 1940 avant d’étudier le stylisme dans les écoles d’arts appliqués de Brno et Prague. À partir du milieu des années 1950, elle s’engage pour la préservation des techniques artisanales traditionnelles et pour leur développement au Centre des arts populaires de son pays. (Sabine Flaschberger)

Fadenbild, um 1968
Entwurf/Ausführung: Luba Krejčí
Material/Technik: Leinenzwirn, gewachst, Klöppelspitze
41 x 31 cm
Donation: Ica Bally-Trevisani
Eigentum: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK
Bibliographieo

Sigrid Barten (Hg.), Textilkunst 1950–1990. Sammlung Museum Bellerive Zürich, Zürich 1991.

Erika Billeter, in: Ausstellungs-Broschüre Gewerbezentrum / Showroom Jürg Bally, Zollikon 1968.

https://collection.cooperhewitt.org

Légendeso

Fadenbild, um 1968, Entwurf/Ausführung: Luba Krejčí, Donation: Ica Bally-Trevisani
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Fadenbild, 1968, Entwurf/Ausführung: Luba Krejčí, Donation: Ica Bally-Trevisani
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Fadenbild, 1968, Entwurf/Ausführung: Luba Krejčí, Donation: Ica Bally-Trevisani
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Wandbehang, Die seltsamen Freunde, 1968, Entwurf/Ausführung: Luba Krejčí, Donation: Ica Bally-Trevisani
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Fadenbild, Frauen im Fluss, 1968, Entwurf/Ausführung: Luba Krejčí, Donation: Ica Bally-Trevisani
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Protokollauszug, Bewilligung des Ankaufs eines Wandbildes von Luba Krejčí, Kunstgewerbemuseum Zürich, 1969
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Texte de l’expositiono
Black and White

Depuis toujours, les techniques textiles offrent un vaste champ d’expression à la création. Sous forme appliquée d’ornement corporel et d’ameublement ou d’œuvre artistique libre, l’envie irrésistible de bijoux et la volonté de renouveler le genre cherchent toujours à s’exprimer. Tandis que la broderie décrit son chemin sur un support existant, la dentelle, à laquelle elle a donné naissance à la Renaissance en Italie, peut se déployer à l’infini.