C’est le numéro eGuide de l’objet. Vous les trouverez sur certains objets de l’exposition.
C’est le numéro de localisation de l’objet.
Cliquez ici pour revenir au menu principal.
Cliquez ici pour changer de langue.
Cliquez ici pour changer la taille des caractères et pour vous connecter.
Cliquez ici pour voir la localisation de l’objet.
Agrandissez l’image avec deux doigts, faites pivoter les images 360° avec un doigt. Balayez l’image pour passer à la suivante.
Cliquez ici pour des informations approfondies, biographies, légendes, etc.
Cliquez ici pour entendre les textes ou des fichiers audio.
Partager un objet.
Télécharger au format PDF.
Ajouter aux objets sauvegardés.
 
Affiche, (ohne Text), 1970
Michael English
Affiche, (ohne Text),
Michael English,

Affiche, (ohne Text),
1970

Michael English
*1053
g1P9
[{"lat":47.38287676074497,"lng":8.53572894171623},{"floor":"floorplan-ug"}]
SS
RC
1
2
2
Museum für Gestaltung Zürich
Ausstellungsstrasse 60
8031 Zurich
Carte du musée
Museum für Gestaltung Zürich
Toni-Areal, Pfingstweidstrasse 94
8031 Zurich
  • (ohne Text) Michael English
6
7
Écouter le text
j

Le tube de dentifrice n’est pas enroulé soigneusement depuis son extrémité. On l’a plutôt pressé de toutes parts jusqu’à ce que le contenu commence à sortir par les côtés explosés. L’éclat métallique du tube rivalise avec la blancheur éclatante du dentifrice. Avec cette affiche, Michael English (1941-2009), graphiste, artiste et musicien britannique, offre un triomphe à un banal tube de dentifrice.

Michael English fait partie des figures de proue de la scène artistique des Swinging Sixties anglaises. Il parvient à associer influences contemporaines et éléments stylistiques de l’Art nouveau, art japonais et surréalisme. Ce faisant, il influence la contre-culture de la jeunesse rebelle à la fin des années 1960. Ses affiches pour Pink Floyd, Jimi Hendrix (1942-1970) ou encore ses posters pop art sont légendaires. Avec la démocratisation de la consommation au début des années 1960 et l’augmentation du nombre de produits d’une même classe de prix et de qualité, le public ne répond plus aux efforts des graphistes de l’affiche objective de faire passer le produit sériel pour un objet unique. La fascination pour la nouveauté ne comble plus la perte d’aura de l’objet unique. Or, les artistes pop art redécouvrent peu après que les objets banals du quotidien sont dignes d’être représentés en images même lorsqu’ils les démasquent comme des produits jetables : objets mutilés, ils retrouvent alors une histoire individuelle. Chargé d’une grande force symbolique, bien que réduit à son esthétique formelle, le tube de dentifrice a une présence envoûtante et invite à regarder autrement un objet familier. La pâte rouge et blanche, qui reprend l’idéal esthétique du contraste des couleurs entre les lèvres et les dents, prend une force érotique étrange. Michael English s’approprie le média de masse qu’est l’affiche par l’angle artistique et, ce faisant, rejette les limites traditionnelles entre grand art et culture quotidienne. (Bettina Richter)

Plakat, (ohne Text), 1970
Erscheinungsland: Grossbritannien
Gestaltung: Michael English
Auftrag: Motif Editions, London, GB
Material/Technik: Offsetdruck
90 × 62 cm
Eigentum: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK
Bibliographieo

Museum für Gestaltung Zürich, Bettina Richter (Hg.), Magie der Dinge, Poster Collection 24, Zürich 2012

https://www.theguardian.com/artanddesign/2009/oct/01/michael-english-obituary

Légendeso

Plakat, (ohne Text), 1970, Grossbritannien, Gestaltung: Michael English
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Plakat, Signal, 2005, Schweiz, Gestaltung: Fabienne Burri, Donation: Fabienne Burri
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Texte de l’expositiono
Michael English - Pop art

Michael English (1941-2009) est l’une des figures de proue des Swinging Sixties en Angleterre. L’artiste exerce une grande influence sur la contre-culture de la jeunesse rebelle de la fin des années 1960. Ses posters pop art sont légendaires. Il y défend l’idée que les objets du quotidien sont dignes d’être illustrés, même s’il les démasque simultanément comme des produits jetables. En considérant le média de masse qu’est l’affiche comme un outil artistique, Michael English récuse les frontières traditionnelles entre grand art et culture quotidienne.