C’est le numéro eGuide de l’objet. Vous les trouverez sur certains objets de l’exposition.
C’est le numéro de localisation de l’objet.
Cliquez ici pour revenir au menu principal.
Cliquez ici pour changer de langue.
Cliquez ici pour changer la taille des caractères et pour vous connecter.
Cliquez ici pour voir la localisation de l’objet.
Agrandissez l’image avec deux doigts, faites pivoter les images 360° avec un doigt. Balayez l’image pour passer à la suivante.
Cliquez ici pour des informations approfondies, biographies, légendes, etc.
Cliquez ici pour entendre les textes ou des fichiers audio.
Partager un objet.
Télécharger au format PDF.
Ajouter aux objets sauvegardés.
 
Assiette décorative, (sans titre), vers 1880
Achille Barbizet
Assiette décorative, (sans titre)
Achille Barbizet,

Assiette décorative, (sans titre),
vers 1880

Achille Barbizet
*1540
g1Q0
f Objet e
[{"lat":47.382878803871826,"lng":8.535697090484177},{"floor":"floorplan-ug"}]
SS
RC
1
2
2
Museum für Gestaltung Zürich
Ausstellungsstrasse 60
8031 Zurich
Carte du musée
Museum für Gestaltung Zürich
Toni-Areal, Pfingstweidstrasse 94
8031 Zurich
  • (sans titre) Achille Barbizet Assiette décorative
6
7
Écouter le text
j

Le grouillement sculptural de poissons et de reptiles naturalistes s’extrait littéralement du fond bleu de cobalt pour former un décor en céramique exubérant. Cette attention maniériste pour le détail fait de l’assiette décorative un produit typique d’Achille Barbizet (vers 1825-1890).

Achille Barbizet couche négligemment des poissons posés en tas sur quelques herbes condimentaires, telle une nature morte, tandis que lézard, tortue, grenouille et serpent, éminemment vivants, gravitent autour de l’ovale. Chaque particularité de la nature est minutieusement reproduite en argile, chaque écaille de poisson, chaque œil renversé, chaque nervure de feuille. Une illusion d’optique bluffante, à laquelle n’échappent pas les insectes connus pour incarner la décomposition. Ces « rustiques figulines » reflètent le goût du XIXe siècle pour les produits d’inspiration Renaissance, et la Maison Barbizet, manufacture de céramique parisienne, se spécialise dans la fabrication de tableaux naturalistes. Achille Barbizet, partenaire de son père, Victor Barbizet, et de son beau-frère, Claude Ponet, fabrique en grande quantité ce genre d’assiettes, dont la forme et la taille indiquent le caractère purement décoratif. La manufacture suit ainsi les brisées de Bernard Palissy (vers 1510-1589 ou 1590), célèbre artiste de la Renaissance, dont les créations deviennent très célèbres au XIXe siècle. Cette assiette fait partie des premières œuvres qui entrent dans la collection d’arts décoratifs du Museum für Gestaltung Zürich, créée en 1875. Elle est sans doute achetée en 1878 à l’Exposition universelle de Paris, où Achille Barbizet obtient une médaille d’argent. (Sabine Flaschberger)

Zierplatte, um 1880
Entwurf/Ausführung: Achille Barbizet
Material/Technik: Irdenware, glasiert
12.7 × 67.5 × 50.5 cm
Eigentum: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK
Bibliographieo

http://oxfordindex.oup.com/view/10.1093/gao/9781884446054.article.T2072956

http://www.louvre.fr/oeuvre-notices/bassin-rustiques-figulines

Légendeso

Zierplatte, um 1880, Entwurf/Ausführung: Achille Barbizet
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Zierschale, um 1880, Entwurf/Ausführung: Achille Barbizet
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK