C’est le numéro eGuide de l’objet. Vous les trouverez sur certains objets de l’exposition.
C’est le numéro de localisation de l’objet.
Cliquez ici pour revenir au menu principal.
Cliquez ici pour changer de langue.
Cliquez ici pour changer la taille des caractères et pour vous connecter.
Cliquez ici pour voir la localisation de l’objet.
Agrandissez l’image avec deux doigts, faites pivoter les images 360° avec un doigt. Balayez l’image pour passer à la suivante.
Cliquez ici pour des informations approfondies, biographies, légendes, etc.
Cliquez ici pour entendre les textes ou des fichiers audio.
Partager un objet.
Télécharger au format PDF.
Ajouter aux objets sauvegardés.
 
Robe de cocktail, (sans titre), 1968
Cristóbal Balenciaga
Robe de cocktail, (sans titre),
Cristóbal Balenciaga,

Robe de cocktail, (sans titre),
1968

Cristóbal Balenciaga
*1543
g1Z0
[{"lat":47.38290740763955,"lng":8.535752075768983},{"floor":"floorplan-ug"}]
SS
RC
1
2
2
Museum für Gestaltung Zürich
Ausstellungsstrasse 60
8031 Zurich
Carte du musée
Museum für Gestaltung Zürich
Toni-Areal, Pfingstweidstrasse 94
8031 Zurich
  • (sans titre) Cristóbal Balenciaga
  • (sans titre) Cristóbal Balenciaga
  • (sans titre) Cristóbal Balenciaga
  • (sans titre) Cristóbal Balenciaga
  • (sans titre) Cristóbal Balenciaga
6
7
Écouter le text
j

La robe de cocktail de Cristóbal Balenciaga (1895-1972) séduit par sa ligne aussi enjouée que radicale. Confectionnée en gazar rigide, cette création du styliste espagnol est un témoignage sculptural de la culture festive des années 1960.

Le modèle en gazar du soyeux suisse Abraham est présenté en février 1968 lors du défilé Balenciaga, avenue George V à Paris. Les invités, assis sur des chaises dorées, admirent les pièces raffinées de haute couture qui passent sous leurs yeux. La robe de cocktail très fleurie de Cristóbal Balenciaga, au col rond et ras, épaules et taille près du corps, s’élargit en un volant circulaire aux hanches. Les manches élancées se poursuivent à partir du coude par une bordure ample qui suit les mouvements du corps. Ce que l’on interprète d’abord comme l’emblème de la culture pop se révèle aussi être une référence à l’une des principales sources d’inspiration du styliste : catholique pratiquant, il est fasciné dès sa jeunesse par les vêtements ecclésiastiques, leurs étoffes froufroutantes, leurs couleurs vives et leurs matériaux nobles, mais aussi par le volume encombrant de ces tissus strictement réservés aux cérémonies.

Sur la scène de la mode parisienne, Cristóbal Balenciaga se taille une réputation de provocateur regimbant contre l’arbitraire des canons de beauté. On cherche en vain chez lui une taille soulignée à l’excès, car il considère que le ventre est la courbe la plus seyante des femmes. Il se moque également des mensurations habituelles des mannequins et engage des femmes aux formes pleines et de couleurs de peau variées. La syntaxe formelle épurée et l’intensité des couleurs de ses créations influencent les designers jusqu’à aujourd’hui. En 1970, le Museum Bellerive de Zurich présente la première exposition jamais consacrée dans un musée à la mode de Cristóbal Balenciaga. (Sabine Flaschberger)

Cocktailkleid, 1968
Entwurf: Cristóbal Balenciaga
Herstellung: Balenciaga, Paris, FR
Textil: Abraham AG, Zürich, CH
Seidengazar, rosa bedruckt, maschinen und handgenäht.
98 x 102 cm
Donation: Cristóbal Balenciaga
Eigentum: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK
Bibliographieo

Hamish Bowles, Balenciaga and Spain, New York 2011

Marie Andrée Jouve, Balenciaga, Paris 1988

Légendeso

Cocktailkleid, 1968, Entwurf: Cristóbal Balenciaga, Donation: Cristóbal Balenciaga
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Cocktailkleid mit Cape, 1967, Entwurf: Cristóbal Balenciaga, Donation: Cristóbal Balenciaga
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Nachmittagsmantel mit Cape, 1965, Entwurf: Cristóbal Balenciaga
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Cocktailhut, 1966, Entwurf: Cristóbal Balenciaga, Donation: Cristóbal Balenciaga
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Damenhut, 1967, Entwurf: Cristóbal Balenciaga, Donation: Cristóbal Balenciaga
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Einladungskarte, Balenciaga, 1970, Herausgabe: Kunstgewerbemuseum Zürich, Museum Bellerive, CH
Abbildung: Archiv ZHdK

Plakat, Balenciaga – Ein Meister der Haute Couture – Museum Bellerive, Schweiz, 1970, Gestaltung: Gérard Miedinger
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK