C’est le numéro eGuide de l’objet. Vous les trouverez sur certains objets de l’exposition.
C’est le numéro de localisation de l’objet.
Cliquez ici pour revenir au menu principal.
Cliquez ici pour changer de langue.
Cliquez ici pour changer la taille des caractères et pour vous connecter.
Cliquez ici pour voir la localisation de l’objet.
Agrandissez l’image avec deux doigts, faites pivoter les images 360° avec un doigt. Balayez l’image pour passer à la suivante.
Cliquez ici pour des informations approfondies, biographies, légendes, etc.
Cliquez ici pour entendre les textes ou des fichiers audio.
Partager un objet.
Télécharger au format PDF.
Ajouter aux objets sauvegardés.
 
Chaussure de running, On, 2009
Thilo Alex Brunner
Chaussure de running, On
Thilo Alex Brunner,

Chaussure de running, On,
2009

Thilo Alex Brunner
*1076
g1W1
f Objet e
[{"lat":47.38291058583498,"lng":8.535723577298086},{"floor":"floorplan-ug"}]
SS
RC
1
2
2
Museum für Gestaltung Zürich
Ausstellungsstrasse 60
8031 Zurich
Carte du musée
Museum für Gestaltung Zürich
Toni-Areal, Pfingstweidstrasse 94
8031 Zurich
  • On Thilo Alex Brunner Chaussure de running
  • On Thilo Alex Brunner Chaussure de running
  • On Thilo Alex Brunner Chaussure de running
6
7
Écouter le text
j

À l’inverse des chaussures de running traditionnelles des grandes marques, le label suisse On mise sur la fonction utilitaire, précisément sur un nouveau système d’amorti. Le design des premiers modèles est dépouillé de tout élément décoratif hormis le logo frappé au-dessus du talon et se réduit à deux couleurs.

Le moteur de l’innovation technique du système d’amorti CloudTec est Olivier Bernhard, ancien athlète professionnel. Après une blessure, il cherche une chaussure de running qui le ménage et, faute de modèles disponibles, se met en 2005 à expérimenter. Un ami ingénieur à l’EPF accompagne les quatre années de processus entre le premier prototype (pourvu de bouts de tuyaux d’arrosage collés à la glue instantanée sur les semelles) et l’amorti tridimensionnel. Les éléments en caoutchouc flexibles assurent un atterrissage en douceur. Écrasés sur le sol, ils retrouvent leur rigidité et offrent un appui solide pour la poussée. Le système CloudTec est aujourd’hui une marque déposée à l’échelle mondiale. En 2010, Olivier Bernhard fonde la société On avec deux experts du marketing, David Allemann (production et marketing) et Caspar Coppetti (développement international). Ils chargent le designer Thilo Alex Brunner (né en 1977) de créer cette chaussure d’un genre nouveau. À l’inverse des marques traditionnelles d’articles de sport, On ne dissimule pas son amorti innovant, qui figure ainsi au cœur de son design (la publicité annonce d’ailleurs « Run on Clouds ») et la distingue des chaussures Nike, Adidas ou Puma par sa réduction formelle. « Son postminimalisme malicieux » (Brunner) assied la crédibilité de la promesse fonctionnelle ; l’enthousiasme que les chaussures ont déclenché chez les coureurs y contribue également. (Renate Menzi)

Laufschuh, On – Patent CloudTec, 2009
Entwurf: Thilo Alex Brunner
Produktion: On AG, Zürich, CH
Material/Technik: diverse synthetische Materialien (Polyurethan, Nylon); Sohle EVA und Gummi
11 x 10 x 27 cm
Donation: Thilo Alex Brunner
Eigentum: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK
Bibliographieo

Museum für Gestaltung Zürich (Hg.), 100 Jahre Schweizer Design, Zürich 2014, S. 352.

Ev Manz, «Der designte Schlauchschuh», in: Tages-Anzeiger, 29.9.2012, S. 32.

Design Preis Schweiz (Hg.), Young Swiss Design Kaleidoscope, Langenthal 2013.

www.on-running.com

Légendeso

Laufschuh, On, 2009, Entwurf: Thilo Alex Brunner, Donation: Thilo Alex Brunner
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Laufschuhe, On, 2009, Entwurf: Thilo Alex Brunner, Donation: Thilo Alex Brunner
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Fotografie, Tegla Loroupe loves to run on clouds, 2011, Fotografie: Braschler / Fischer
Abbildung: On AG, Zürich, CH

Logo, On, Entwurf: Raffinerie AG, Zürich, CH
Abbildung: On AG, Zürich, CH

Texte de l’expositiono
Chaussures

La conception de chaussures nécessite à la fois un savoir orthopédique et un talent artisanal. Jusqu’à aujourd’hui, leur fabrication reste dépendante de la cordonnerie traditionnelle. L’avènement des sneakers et l’invention de nouvelles technologies plastiques font désormais de la chaussure de sport un produit industriel mondialisé. La fonction sociale de la chaussure est toutefois décisive dans son design : il faut pouvoir se décrire par ses chaussures et souligner chacune de ses tenues en portant les souliers adéquats.