C’est le numéro eGuide de l’objet. Vous les trouverez sur certains objets de l’exposition.
C’est le numéro de localisation de l’objet.
Cliquez ici pour revenir au menu principal.
Cliquez ici pour changer de langue.
Cliquez ici pour changer la taille des caractères et pour vous connecter.
Cliquez ici pour voir la localisation de l’objet.
Agrandissez l’image avec deux doigts, faites pivoter les images 360° avec un doigt. Balayez l’image pour passer à la suivante.
Cliquez ici pour des informations approfondies, biographies, légendes, etc.
Cliquez ici pour entendre les textes ou des fichiers audio.
Partager un objet.
Télécharger au format PDF.
Ajouter aux objets sauvegardés.
 
Pictogramme, Poulet, 1975–90
Sammlung Hans-Rudolf Lutz
Pictogramme, Poulet,
Sammlung Hans-Rudolf Lutz,

Pictogramme, Poulet,
1975–90

Sammlung Hans-Rudolf Lutz
*1019
g1AA1
[{"lat":47.38281024557172,"lng":8.535690049685513},{"floor":"floorplan-ug"}]
SS
RC
1
2
2
Museum für Gestaltung Zürich
Ausstellungsstrasse 60
8031 Zurich
Carte du musée
Museum für Gestaltung Zürich
Toni-Areal, Pfingstweidstrasse 94
8031 Zurich
  • Poulet Sammlung Hans-Rudolf Lutz
  • Poulet Sammlung Hans-Rudolf Lutz
  • Poulet Sammlung Hans-Rudolf Lutz
  • Poulet Sammlung Hans-Rudolf Lutz
  • Poulet Sammlung Hans-Rudolf Lutz
  • Poulet Sammlung Hans-Rudolf Lutz
  • Poulet Sammlung Hans-Rudolf Lutz
  • Poulet Sammlung Hans-Rudolf Lutz
  • Poulet Sammlung Hans-Rudolf Lutz
6
7
Écouter le text
j

Entre 1975 et 1990, Hans-Rudolf Lutz (1939-1998) collectionne 15 000 pictogrammes d’emballages de transport du monde entier. Leur intelligibilité par-delà les frontières, associée à leur sensualité esthétique, à leur inventivité et à leur minimalisme formel captivent le graphiste. « Les hiéroglyphes d’aujourd’hui », comme il les appelle, sont en grande majorité l’œuvre d’artisans de l’industrie du carton ondulé.

Pendant 15 ans, Hans-Rudolf Lutz collectionne des pictogrammes d’emballages de transport du monde entier. Ce sont des consignes de transport, des logotypes et des griffes, des illustrations de produits et de leur usage ou de leur consommation. Ils éveillent pour la première fois l’attention du graphiste en 1975, alors qu’il est professeur invité à Edmonton (CAN). Il découvre les symboles originaux sur des emballages en carton ondulé prêts à partir à la poubelle, les découpe et se met à les collectionner. Cela tourne bientôt à l’obsession : partout où il se rend, il fouille les tas de déchets et exhume ainsi 15 000 de ces « joyaux visuels ». En 1990, il en fait paraître un tiers dans son ouvrage Die Hieroglyphen von heute (Les Hiéroglyphes d’aujourd’hui), publié dans sa propre maison d’édition. Son objectif est de fournir aux designers professionnels une source d’inspiration pour créer des symboles internationalement compréhensibles. Les emballages de transport n’ayant aucune fonction publicitaire – à l’exception des cartons de fruits et légumes –, ils échappent à toute stratégie commerciale ou publicitaire. Les pictogrammes sont rarement exécutés par des graphistes professionnels. Ils sont en général l’œuvre d’artisans de l’industrie du carton ondulé, qui réussissent à réduire les informations à l’essentiel – leur intelligibilité internationale – sans nuire à leur inventivité ou à leur sensualité. Là réside, selon Hans-Rudolf Lutz, la différence avec les professionnels, qui schématisent trop leurs pictogrammes. Le charme de leur simplicité émane toutefois aussi de la flexographie, qui ne permet pas d’imprimer de lignes fines ou des niveaux de gris. (Barbara Junod)

Piktogramm, Poulet, 1975–90
Gestaltung: unbekannt
Material/Technik: Karton, bedruckt
15 x 11 cm
Donation: Hans-Rudolf Lutz
Eigentum: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK
Bibliographieo

Hans-Rudolf Lutz, Die Hieroglyphen von heute. Zeichen auf Verpackungen für den Transport, D/E/F, 2. Aufl., Zürich 1996 (1990).

Hans-Rudolf Lutz, Ausbildung in typografischer Gestaltung, Zürich 1986, S. 122–131.

Hans-Rudolf Lutz, «Die Verpackung der Verpackung der Verpackung», in: Typografische Monatsblätter 2 (1983), o.S.

Légendeso

Piktogramm, Poulet, 1975–90, Gestaltung: unbekannt
Donation: Hans-Rudolf Lutz
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Piktogramm, No Hook – keine Haken benützen, 1975–90, Gestaltung: unbekannt, Donation: Hans-Rudolf Lutz
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Piktogramm, Grapefruit, 1975 90, Gestaltung: unbekannt, Donation: Hans-Rudolf Lutz
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Piktogramm, Richtungspfeil nach oben – so transportieren, stellen, öffnen, 1975–90, Gestaltung: unbekannt, Donation: Hans-Rudolf Lutz
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Piktogramm, Keep Dry –Vor Nässe schützen (Regenschirm), 1975–90, Gestaltung: unbekannt, Donation: Hans-Rudolf Lutz
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Piktogramm, Transportanweisung, 1975 –90, Gestaltung: unbekannt, Donation: Hans-Rudolf Lutz
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Piktogramm, Twister, 1975–90, Gestaltung: unbekannt, Donation: Hans-Rudolf Lutz
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Piktogramm, Ei, 1975–90, Gestaltung: unbekannt, Donation: Hans-Rudolf Lutz
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Piktogramm, Ei, 1975–90, Gestaltung: unbekannt, Donation: Hans-Rudolf Lutz
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Piktogramm, Glas – Achtung zerbrechlich, 1975–90, Gestaltung: unbekannt, Donation: Hans-Rudolf Lutz
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Texte de l’expositiono
Les « hiéroglyphes d’aujourd’hui »

Entre 1975 et 1990, Hans-Rudolf Lutz (1939-1998) collectionne quinze mille pictogrammes trouvés sur des emballages de transport du monde entier. Leur intelligibilité par-delà les frontières, associée à leur qualité esthétique, à leur créativité et à leur minimalisme fascinent le graphiste. Les « hiéroglyphes d’aujourd’hui », comme il les appelle, sont en grande majorité l’œuvre d’artisans de l’industrie du carton ondulé.