C’est le numéro eGuide de l’objet. Vous les trouverez sur certains objets de l’exposition.
C’est le numéro de localisation de l’objet.
Cliquez ici pour revenir au menu principal.
Cliquez ici pour changer de langue.
Cliquez ici pour changer la taille des caractères et pour vous connecter.
Cliquez ici pour voir la localisation de l’objet.
Agrandissez l’image avec deux doigts, faites pivoter les images 360° avec un doigt. Balayez l’image pour passer à la suivante.
Cliquez ici pour des informations approfondies, biographies, légendes, etc.
Cliquez ici pour entendre les textes ou des fichiers audio.
Partager un objet.
Télécharger au format PDF.
Ajouter aux objets sauvegardés.
 
Vase rond, Rhododendron, vers 1925
Emile Gallé
Vase rond, Rhododendron
Emile Gallé,

Vase rond, Rhododendron,
vers 1925

Emile Gallé
*1532
g1S0
f Objet e
[{"lat":47.382894694855835,"lng":8.535666580356633},{"floor":"floorplan-ug"}]
SS
RC
1
2
2
Museum für Gestaltung Zürich
Ausstellungsstrasse 60
8031 Zurich
Carte du musée
Museum für Gestaltung Zürich
Toni-Areal, Pfingstweidstrasse 94
8031 Zurich
  • Rhododendron Emile Gallé Vase rond
  • Rhododendron Emile Gallé Vase rond
6
7
Écouter le text
j

Originaire de Nancy, Émile Gallé (1846-1904) fait partie des plus célèbres protagonistes de l’Art nouveau français. Les objets délicats en verre du botaniste marient restitution fidèle des plantes et mise en scène symbolique.

Émile Gallé laisse pousser naturellement le rhododendron en fleur sur la paroi du vase rond trapu. Testant sans relâche de nouvelles techniques, il trouve le verre multicouche, qui devient la marque inimitable de son œuvre verrier à partir des années 1880. Le verre, incolore à l’origine, est recouvert de plusieurs couches de verre coloré – ici bleu clair et violet. Le dessin est ensuite minutieusement transféré au pochoir sur le récipient et couvert de vernis d’asphalte dans l’atelier. Il est ensuite plongé dans un bain d’acide qui ronge les parties non protégées, formant ainsi une gravure dans les multicouches. Ce procédé est répété avec différents pochoirs, donnant sa profondeur optique graduée au décor coloré en relief. L’énorme demande n’est pas l’unique facteur qui pousse Émile Gallé à produire des articles en série haut de gamme. Ce qui le motive est plutôt de donner la possibilité aux couches moins fortunées d’acquérir des objets industriels en verre bon marché. En 1889, Gallé emploie plus de 300 personnes dans ses ateliers et boutiques parisiennes, francfortoises et londoniennes, qui appliquent ce principe. En 1901, il s’associe à ses concurrents, Daum Frères, René Lalique et Gabriel Argy-Rousseau pour fonder l’École de Nancy, qui défend les intérêts des verriers lorrains. Après le décès d’Émile Gallé, la manufacture des Établissements Gallé est dirigée par sa veuve et son gendre, qui fabriquent des articles réalisés selon ses modèles jusqu’en 1931. (Sabine Flaschberger)

Kugelvase, Rhododendron, um 1925
Entwurf: Emile Gallé
Herstellung: Etablissements Gallé, Nancy, FR
Material/Technik: Überfangglas, luftgepresst, Hoch- und Nadelätzung, gebeizt, poliert
25.6 x 25.6 cm
Eigentum: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK
Bibliographieo

Bernd Hakenjos, Emile Gallé. Keramik, Glas und Möbel des Art Nouveau, hg. von Sigrid Barten und Hans Harder, Dissertation Köln 1973, München 2012.

Légendeso

Kugelvase, Rhododendron, um 1925, Entwurf: Emile Gallé
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Vase, Anemone Pavonina, 1897, Entwurf/Ausführung: Emile Gallé
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Vase, Alpenlandschaft, um 1925, Entwurf: Emile Gallé
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Schale, Glyzinien, um 1904, Entwurf: Emile Gallé
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK