C’est le numéro eGuide de l’objet. Vous les trouverez sur certains objets de l’exposition.
C’est le numéro de localisation de l’objet.
Cliquez ici pour revenir au menu principal.
Cliquez ici pour changer de langue.
Cliquez ici pour changer la taille des caractères et pour vous connecter.
Cliquez ici pour voir la localisation de l’objet.
Agrandissez l’image avec deux doigts, faites pivoter les images 360° avec un doigt. Balayez l’image pour passer à la suivante.
Cliquez ici pour des informations approfondies, biographies, légendes, etc.
Cliquez ici pour entendre les textes ou des fichiers audio.
Partager un objet.
Télécharger au format PDF.
Ajouter aux objets sauvegardés.
 
Presse-ail, Zylyss, vers 1950
Karl Zysset
Presse-ail, Zylyss,
Karl Zysset,

Presse-ail, Zylyss,
vers 1950

Karl Zysset
*1003
g1C1
[{"lat":47.38290264034604,"lng":8.535632717467706},{"floor":"floorplan-ug"}]
SS
RC
1
2
2
Museum für Gestaltung Zürich
Ausstellungsstrasse 60
8031 Zurich
Carte du musée
Museum für Gestaltung Zürich
Toni-Areal, Pfingstweidstrasse 94
8031 Zurich
  • Zylyss Karl Zysset
  • Zylyss Karl Zysset
  • Zylyss Karl Zysset
6
7
Écouter le text
j

Karl Zysset (1907-1998) invente non seulement le presse-ail, mais aussi de nombreux autres ustensiles de cuisine et fonde la société Zyliss AG pour les produire et les commercialiser. Ses appareils, qui se distinguent par la qualité de leur design et de leur mécanique, se trouvent dans toutes les cuisines suisses jusque dans les années 1980. En 1982, la société est vendue à des investisseurs et délocalisée en Asie.

Les premières inventions de Karl Zysset (1907-1988) remontent à l’époque où il est mécanicien pour vélo et propriétaire du magasin de cycles Zysset à Lyss : une béquille latérale dépliable et un porte-bagages. On ignore tout de la consommation d’ail de Karl Zysset, mais il invente vers 1950 un appareil simple pour presser les gousses d’ail en purée, similaire à un presse-fruits. Le premier presse-ail, avec sa poignée en aluminium légèrement incurvée, offre une aussi bonne prise en main que le frein d’un vélo. Il se compose de trois éléments moulés : un levier à piston et un cylindre au fond perforé. La gousse est placée dans le cylindre et poussée par la force du levier à travers les petits trous du fond du cylindre. Sa sobriété et son ergonomie convainquent également le jury du SWB (Association suisse des artisans). En 1952, le presse-ail obtient le label « Die gute Form » (La bonne forme). Karl Zysset abandonne son magasin de cycles, fonde la société Zyliss (une association de son nom de famille et du site de production) et se consacre désormais entièrement à la conception, à la production et à la commercialisation d’ustensiles de cuisine. Outre des presse-fruits à levier ou à manivelle, des machines à découper la charcuterie ou le pain, Karl Zysset produit deux autres inventions célèbres dans le monde entier : l’essoreuse à salade et le coupe-oignons (1953). Ce dernier, promu par le slogan « Zick-Zick-Zyliss », offre à la société de devenir l’incarnation par excellence des ustensiles de cuisine suisses dans les années 1960. (Renate Menzi)

Knoblauchpresse, Zylyss, um 1950
Entwurf: Karl Zysset
Herstellung: Zysset & Co., Lyss, CH
Vertrieb: Reist & Co., Bern, CH
Material/Technik: Aluminium
3.5 × 5 × 19 cm
Donation: Knecht Arredamenti, Locarno, CH
Eigentum: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK
Bibliographieo

Museum für Gestaltung Zürich (Hg.), 100 Jahre Schweizer Design, Zürich 2014, S. 154.

Roger Monnerat, «Karl Zysset und sein Blitzhacker», in: Work, die Zeitung der Gewerkschaft Unia, 20.11.2003.

Légendeso

Knoblauchpresse, Zylyss, um 1950, Entwurf: Karl Zysset, Donation: Knecht Arredamenti, Locarno, CH
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Fotografie, Produktgruppe Zysset & Co., um 1950, SWB-Fotosammlung von gutem Gebrauchsgerät
Dauerleihgabe: Schweizerischer Werkbund (SWB)
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Plakat, Hacken Zyliss, 1981, Schweiz, Gestaltung: Reinhard Morscher
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Plakat, Raffeln Zyliss, 1981, Schweiz, Gestaltung: Reinhard Morscher
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Plakat, Pressen Zyliss, 1981, Schweiz, Gestaltung: Reinhard Morscher
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Texte de l’expositiono
L’aluminium

Parce que sa production requiert une grande quantité d’énergie électrique, l’aluminium est considéré comme une « matière première suisse ». En 1888, la première usine hydraulique d’aluminium d’Europe ouvre ses portes à Neuhausen. Le prix du métal léger baisse et, après avoir été utilisé dans la construction aéronautique, l’aluminium fait son entrée dans les foyers helvétiques. Pendant la Seconde Guerre mondiale, il en vient à remplacer l’acier, devenu rare, et connaît un boom bien au-delà de la cuisine roulante familière aux soldats.