C’est le numéro eGuide de l’objet. Vous les trouverez sur certains objets de l’exposition.
C’est le numéro de localisation de l’objet.
Cliquez ici pour revenir au menu principal.
Cliquez ici pour changer de langue.
Cliquez ici pour changer la taille des caractères et pour vous connecter.
Cliquez ici pour voir la localisation de l’objet.
Agrandissez l’image avec deux doigts, faites pivoter les images 360° avec un doigt. Balayez l’image pour passer à la suivante.
Cliquez ici pour des informations approfondies, biographies, légendes, etc.
Cliquez ici pour entendre les textes ou des fichiers audio.
Partager un objet.
Télécharger au format PDF.
Ajouter aux objets sauvegardés.
 
Vase, (sans titre), 2005
Philip Baldwin
Vase, (sans titre),
Philip Baldwin,

Vase, (sans titre),
2005

Philip Baldwin
*1536
g1B0
[{"lat":47.382899916178104,"lng":8.535646463789021},{"floor":"floorplan-ug"}]
SS
RC
1
2
2
Museum für Gestaltung Zürich
Ausstellungsstrasse 60
8031 Zurich
Carte du musée
Museum für Gestaltung Zürich
Toni-Areal, Pfingstweidstrasse 94
8031 Zurich
  • (sans titre) Philip Baldwin
  • (sans titre) Philip Baldwin
  • (sans titre) Philip Baldwin
6
7
Écouter le text
j

Monica Guggisberg (née en 1955) et Philip Baldwin (né en 1947) créent en duo des récipients épurés et délicats dont la luminosité résulte de l’emploi de la technique vénitienne du battuto.

À la fin des années 1970, Philipp Baldwin, de New York, et Monica Guggisberg, de Berne, étudient à la célèbre Glasskolan (École du verre) d’Orrefors en Suède, où débutent leur collaboration. Les récipients cristallins forment le cœur de leur création. Le vase oblong est d’abord soufflé dans une seule couleur, puis recouvert d’un plaquage massif. La forme finale de l’objet balancé au bout de la canne est atteinte en d’innombrables étapes ultérieures. Les artistes, inspirés par les travaux de Carlo Scapa, architecte et designer du verre vénitien dans les années 1930 et 1940, comprennent au milieu des années 1990 que la technique du battuto leur permet « d’étendre considérablement » leurs formes d’expression. Ils associent la technique suédoise du soufflage du verre et le procédé à froid vénitien pour perforer la couche supérieure d’incisions tranchantes ou créer une profondeur picturale à l’aide de textures réticulaires. La méthode se prête aussi à convoquer des images d’un tout autre contexte, telles que l’imitation de l’écorce ou l’écoulement d’une rivière dans la pénombre. Elle souligne également le pur plaisir du jeu avec la géométrie et les couleurs, comme on peut le voir dans les grandes installations en verre du duo. Dans un ballet d’opérations délicates et épuisantes, Philipp Baldwin et son équipe de professionnels exécutent les esquisses habituellement réalisées d’un geste sûr par Monica Guggisberg. Le polissage est assuré à Murano par des ouvriers vénitiens hautement qualifiés, sous l’œil vigilant des artistes. (Sabine Flaschberger)

Vase, 2005
Entwurf/Ausführung: Philip Baldwin, Monica Guggisberg
Material/Technik: Überfangglas, geblasen, Kaltverarbeitung
33.5 × 23.5 × 22 cm
Dauerleihgabe: Schweizerische Eidgenossenschaft, Bundesamt für Kultur Bern
Bibliographieo

http://baldwinguggisberg.com

Légendeso

Vase, 2005, Entwurf/Ausführung: Philip Baldwin, Monica Guggisberg, Dauerleihgabe: Schweizerische Eidgenossenschaft, Bundesamt für Kultur Bern
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Skulptur, Phases of the Moon II, 1989, Entwurf/Ausführung: Philip Baldwin, Monica Guggisberg
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Vase, The Blue Hour, 2003, Entwurf/Ausführung: Philip Baldwin, Monica Guggisberg
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Scale, At the Edge of the Seat, 1994, Entwurf/Ausführung: Philip Baldwin, Monica Guggisberg
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK