C’est le numéro eGuide de l’objet. Vous les trouverez sur certains objets de l’exposition.
C’est le numéro de localisation de l’objet.
Cliquez ici pour revenir au menu principal.
Cliquez ici pour changer de langue.
Cliquez ici pour changer la taille des caractères et pour vous connecter.
Cliquez ici pour voir la localisation de l’objet.
Agrandissez l’image avec deux doigts, faites pivoter les images 360° avec un doigt. Balayez l’image pour passer à la suivante.
Cliquez ici pour des informations approfondies, biographies, légendes, etc.
Cliquez ici pour entendre les textes ou des fichiers audio.
Partager un objet.
Télécharger au format PDF.
Ajouter aux objets sauvegardés.
 
Vase, (sans titre), 1945
Keramische Werkstätte Alsiko Uster
Vase, (sans titre),
Keramische Werkstätte Alsiko Uster,

Vase, (sans titre),
1945

Keramische Werkstätte Alsiko Uster
*1048
g1P1
[{"lat":47.382868815250866,"lng":8.53572458312658},{"floor":"floorplan-ug"}]
SS
RC
1
2
2
Museum für Gestaltung Zürich
Ausstellungsstrasse 60
8031 Zurich
Carte du musée
Museum für Gestaltung Zürich
Toni-Areal, Pfingstweidstrasse 94
8031 Zurich
  • (sans titre) Keramische Werkstätte Alsiko Uster
  • (sans titre) Keramische Werkstätte Alsiko Uster
  • (sans titre) Keramische Werkstätte Alsiko Uster
  • (sans titre) Keramische Werkstätte Alsiko Uster
6
7
Écouter le text
j

L’atelier de céramique Alsiko, fondé par le couple Fritz (1900-1968) et Helene Haussmann-Frei (1905-1989), séduit par ses articles utilitaires soignés et produits en série. Dans leur atelier d’art, ils misent sur des vases brillamment épurés aux vernis captivants.

En 1928, Fritz et Helene Haussmann-Frei, céramistes formés en Allemagne, fondent à Niederuster un atelier de poterie qu’ils baptisent Alsiko pour Aluminiumsilikatoxid (oxyde d’aluminosilicate), l’un des matériaux de base de la production de céramique. Leur réalisation la plus célèbre est certainement le service Alsiko aux formes rondes, qu’Helene Haussmann-Frei conçoit en 1933. Composés d’argile de clinker très fine, les différents éléments dont la théière antigouttes brevetée et dotée d’un bec long et incliné sont exécutés et commercialisés avec succès en version non émaillée, rouge, noire ou vernie dans différentes couleurs. Outre ces produits avant-gardistes dans l’esprit du Bauhaus, le couple s’investit dans une céramique d’art tout aussi épurée. Le vase boule à large col est créé au milieu des années 1940. Helene Haussmann-Frei commence alors à expérimenter avec les vernis d’inspiration asiatique. Elle recouvre l’émail rouge sombre d’un vernis fumé gris graphite comprenant des particules et mouchetures turquoise. L’élégant pot ovoïde semble littéralement flotter au-dessus de son pied circulaire. Après 1948, la céramiste assume seule la direction de la manufacture comptant jusqu’à 15 employés (avant 1962). Elle fait appel à de célèbres personnalités de l’Art déco pour la production de ses pichets et vases ornementaux, dont Berta Tappolet, Luise Strasser, Cornelia Forster et Amata Good, chargées de décorer les lignes de produits plus traditionnelles. En 1952, Max Bill décerne le label « Die gute Form » (La bonne forme) à un vase en forme de cœur dessiné par Helene Haussmann-Frei. (Sabine Flaschberger)

Vase, 1945
Entwurf/Herstellung: Keramische Werkstätte Alsiko Uster, CH
Steinzeug, gedreht, glasiert (Rauchglasur).
11 x 12.2 cm
Eigentum: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK
Bibliographieo

Arthur Rüegg, in: Museum für Gestaltung Zürich (Hg.), 100 Jahre Schweizer Design, Zürich 2014.

Keramische Werkstätte und Wohnhaus F. Haussmann, Uster, in: Werk 22, (1935), Heft 12, S. 397–401.

Légendeso

Vase, 1945, Entwurf/Herstellung: Keramische Werkstätte Alsiko Uster, CH
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Vase, 1939, Entwurf/Herstellung: Keramische Werkstätte Alsiko Uster, CH
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Vase, um 1945, Entwurf/Herstellung: Keramische Werkstätte Alsiko Uster, CH
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Kontaktkopie, Keramik von Fritz und Helene Haussmann in der Ausstellung Europäische Keramik seit 1900, 1955, Kunstgewerbemuseum Zürich
Abbildung: Archiv ZHdK

Teekannen und Zuckerdose, Alsiko, um 1933, Entwurf/Herstellung: Keramische Werkstätte Alsiko Uster, CH, Donation: Arthur Rüegg
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Texte de l’expositiono
Glaçures

Mario Mascarin (1901-1966) est le pionnier suisse du grès et des glaçures haute température. En 1928, Fritz Haussmann (1900-1968) fonde avec sa femme Helene (1905-1989) l’atelier Alsiko à Niederuster, dans lequel ils créent des objets épurés. Le design de ces petits récipients, qui ont vu le jour entre les années 1930 et 1950, se concentre sur une forme claire associée à des glaçures raffinées, ce qui donne au vase rebondi une beauté aérienne et l’allure mystérieuse d’un œuf d’oiseau. Rien d’étonnant donc si le petit oiseau se sent ici dans son élément.