C’est le numéro eGuide de l’objet. Vous les trouverez sur certains objets de l’exposition.
C’est le numéro de localisation de l’objet.
Cliquez ici pour revenir au menu principal.
Cliquez ici pour changer de langue.
Cliquez ici pour changer la taille des caractères et pour vous connecter.
Cliquez ici pour voir la localisation de l’objet.
Agrandissez l’image avec deux doigts, faites pivoter les images 360° avec un doigt. Balayez l’image pour passer à la suivante.
Cliquez ici pour des informations approfondies, biographies, légendes, etc.
Cliquez ici pour entendre les textes ou des fichiers audio.
Partager un objet.
Télécharger au format PDF.
Ajouter aux objets sauvegardés.
 
Bac, Elefantenohr,
Bac, Elefantenohr

Bac, Elefantenohr

g3H3
[{"lat":47.38306813328387,"lng":8.536113168157613},{"floor":"floorplan-1"}]
SS
RC
1
2
2
Museum für Gestaltung Zürich
Ausstellungsstrasse 60
8031 Zurich
Carte du musée
Museum für Gestaltung Zürich
Toni-Areal, Pfingstweidstrasse 94
8031 Zurich
6
j

Il existe une anecdote sur la naissance de ce bac aux formes organiques : Willy Guhl (1915-2004), fondateur de la première filière suisse de design de produits à la Kunstgewerbeschule de Zurich (École d’arts appliqués, aujourd’hui ZHdK, Haute école des arts de Zurich), visite l’entreprise Eternit à Niederurnen, où son ancien étudiant Robert Haussmann (né en 1931) est employé au service de publicité. Au cours de leur dîner dans le restaurant d’à côté, l’idée leur vient de faire durcir des plaques d’Eternit en les laissant librement tomber sur une arête, exactement comme la nappe de restaurant forme des plis souples le long du bord de la table. Finalement, les créateurs se décident non pas pour une forme de base carrée, analogue au plateau d’une table, mais pour un triangle aux angles arrondis. Une photo documente le moment où Willy Guhl, Robert Haussmann et le chef de production fabriquent à la main une « oreille d’éléphant », qui portera plus tard officiellement le nom de « Biasca ».

Pflanzgefäss, Elefantenohr
Willy Guhl, 1951
Eternit (Schweiz) AG, CH
Légendeso

Pflanzgefäss, Elefantenohr, 1951, Entwurf: Willy Guhl
Zeichnung: Weicher Umbruch, Zürich