C’est le numéro eGuide de l’objet. Vous les trouverez sur certains objets de l’exposition.
C’est le numéro de localisation de l’objet.
Cliquez ici pour revenir au menu principal.
Cliquez ici pour changer de langue.
Cliquez ici pour changer la taille des caractères et pour vous connecter.
Cliquez ici pour voir la localisation de l’objet.
Agrandissez l’image avec deux doigts, faites pivoter les images 360° avec un doigt. Balayez l’image pour passer à la suivante.
Cliquez ici pour des informations approfondies, biographies, légendes, etc.
Cliquez ici pour entendre les textes ou des fichiers audio.
Partager un objet.
Télécharger au format PDF.
Ajouter aux objets sauvegardés.
 
Vase, Lotus, 1902
Roelof Sterken
Vase, Lotus,
Roelof Sterken,

Vase, Lotus,
1902

Roelof Sterken
*1523
g1O0
[{"lat":47.38285610245793,"lng":8.535721565641438},{"floor":"floorplan-ug"}]
SS
RC
1
2
2
Museum für Gestaltung Zürich
Ausstellungsstrasse 60
8031 Zurich
Carte du musée
Museum für Gestaltung Zürich
Toni-Areal, Pfingstweidstrasse 94
8031 Zurich
  • Lotus Roelof Sterken Vase
  • Lotus Roelof Sterken Vase
  • Lotus Roelof Sterken Vase
  • Lotus Roelof Sterken Vase
  • Lotus Roelof Sterken Vase
6
7
Écouter le text
j

La délicate porcelaine coquille d’œuf de la manufacture hollandaise de Rozenburg séduit par sa forme originale et son éclat sublime. Le décor s’inspire à la fois du batik javanais et des estampes japonaises et associe faune et flore dans des coloris intenses.

Partant de son assise carrée, la paroi du vase prend une forme octogonale en se galbant, ses huit arêtes lui donnant la forme anguleuse typique des grandes heures de la manufacture (1900 à 1904). Le lotus domine la composition, qui varie selon les quatre faces plates du vase. Sur l’aérienne porcelaine coquille d’œuf ou porcelaine tendre, les tiges puissantes se muent en fines lignes de pointillés au bout desquelles les lourdes corolles semblent se balancer et présenter de façon suggestive leur vie intérieure. Le style de ce décor s’inspire du batik javanais et de l’estampe japonaise, notamment les plages de couleurs pointillistes qui structurent le fond. À l’initiative de Wolf von Gutenberg, une manufacture voit le jour en 1883 dans une maison de campagne de Rozenburg à La Haye, où l’ancien décorateur de faïence de Delft veut ouvrir une section de peinture bleue et blanche typique de cette porcelaine. La réorientation vers la porcelaine d’art ne s’opère toutefois qu’en 1899, sous la direction artistique de Jurriaan Kok, architecte de formation, et grâce à la coopération avec le chimiste M. N. Engelen. Le nouveau matériau peut être moulé dans des formes jusque-là inimaginables et donne un produit fini translucide, mais solide. Les arêtes empêchent en outre l’affaissement des récipients pendant la cuisson à haute température. Le succès de l’entreprise de Rozenburg débute juste après la présentation de ses produits à l’Exposition universelle de 1900 à Paris, mais s’infléchit après 1914 en raison des prix élevés de ses pièces. La manufacture doit fermer ses portes en 1917. (Sabine Flaschberger)

Vase, Lotus, 1902
Dekormalerei: Roelof Sterken
Herstellung: Haagsche Plateelbakkerij Rozenburg, Den Haag, NL
Material/Technik: Frittenporzellan, bemalt
20.7 × 8.2 cm
Eigentum: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK
Légendeso

Vase, Lotus, 1902, Herstellung: Haagsche Plateelbakkerij Rozenburg, Den Haag, NL
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Vase, Iris, um 1905, Herstellung: Plateelbakkerij Zuid Holland, Gouda, NL
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Tasse mit Untertasse, Islandmohn, 1902, Herstellung: Haagsche Plateelbakkerij Rozenburg, Den Haag, NL
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Deckeldose, 1908, Entwurf: Christiaan Johannes van der Hoef, Herstellung: Amphora, Oegstgeest, NL

Teeservice, 1905, Herstellung: Fabriek van Gebruiks- en Sieraardewerk enz. Voorheen Amstelhoek, Omval, NL
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Tasse mit Untertasse, Chrysanthemen, 1907, Herstellung: Haagsche Plateelbakkerij Rozenburg, Den Haag, NL
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK