C’est le numéro eGuide de l’objet. Vous les trouverez sur certains objets de l’exposition.
C’est le numéro de localisation de l’objet.
Cliquez ici pour revenir au menu principal.
Cliquez ici pour changer de langue.
Cliquez ici pour changer la taille des caractères et pour vous connecter.
Cliquez ici pour voir la localisation de l’objet.
Agrandissez l’image avec deux doigts, faites pivoter les images 360° avec un doigt. Balayez l’image pour passer à la suivante.
Cliquez ici pour des informations approfondies, biographies, légendes, etc.
Cliquez ici pour entendre les textes ou des fichiers audio.
Partager un objet.
Télécharger au format PDF.
Ajouter aux objets sauvegardés.
 
Tasse, (sans titre), vers 1745
Königlich-Polnische und Kurfürstlich-Sächsische Porzellan-Manufaktur Meissen
Tasse, (sans titre)
Königlich-Polnische und Kurfürstlich-Sächsische Porzellan-Manufaktur Meissen,

Tasse, (sans titre),
vers 1745

Königlich-Polnische und Kurfürstlich-Sächsische Porzellan-Manufaktur Meissen
*1054
g1Q1
f Objet e
[{"lat":47.38288425220972,"lng":8.535704801834981},{"floor":"floorplan-ug"}]
SS
RC
1
2
2
Museum für Gestaltung Zürich
Ausstellungsstrasse 60
8031 Zurich
Carte du musée
Museum für Gestaltung Zürich
Toni-Areal, Pfingstweidstrasse 94
8031 Zurich
  • (sans titre) Königlich-Polnische und Kurfürstlich-Sächsische Porzellan-Manufaktur Meissen Tasse
  • (sans titre) Königlich-Polnische und Kurfürstlich-Sächsische Porzellan-Manufaktur Meissen Tasse
  • (sans titre) Königlich-Polnische und Kurfürstlich-Sächsische Porzellan-Manufaktur Meissen Tasse
  • (sans titre) Königlich-Polnische und Kurfürstlich-Sächsische Porzellan-Manufaktur Meissen Tasse
6
7
Écouter le text
j

Champ de prédilection de l’ornementation florale, la décoration festive de la table s’épanouit dans la culture bourgeoise. La trembleuse, en revanche, est inventée pour servir des boissons chaudes au lit.

Aujourd’hui, cette trembleuse serait idéale pour boire un latte macchiato. Au XVIIIe siècle, cependant, on y verse le précieux cacao, très sucré et préparé à l’eau. Le produit colonial a la réputation d’être très digeste au sein de l’aristocratie européenne et est prisé pour ses vertus aphrodisiaques. La couronne ajourée fixée sur la soucoupe assure une meilleure tenue de la tasse, notamment lorsque le breuvage chaud est bu au lit. La trembleuse n’est donc pas créée uniquement pour des mains tremblotantes ou malhabiles. Des fleurs solitaires – œillet, rose ou pensée – aux teintes naturelles sont représentées sur la soucoupe et sur la tasse dépourvue d’anse. Des insectes ont été élus pour figurer au décor – coccinelles, papillons aux ailes magnifiques ou simples papillons de nuit, voire des mites et des moustiques. Pourvus d’une ombre portée, ils ont une présence éminemment plastique et imitent la réalité d’une façon presque terrifiante. Les épées croisées, reprises du blason des margraves de Meissen, sont la marque de fabrique de la manufacture de porcelaine de Meissen. (Sabine Flaschberger)

Tasse mit Trembleuse, um 1745
Herstellung: Königlich-Polnische und Kurfürstlich-Sächsische Porzellan-Manufaktur Meissen, DE
Material/Technik: Porzellan, Aufglasurmalerei, teilweise vergoldet
9.5 x 8.5 cm (Tasse), 5.5 x 16.5 cm (Untertasse)
Donation: Jürg Conzett
Eigentum: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK
Bibliographieo

www.porzellan-stiftung.de

Légendeso

Tasse mit Trembleuse, um 1745, Herstellung: Königlich-Polnische und Kurfürstlich-Sächsische Porzellan-Manufaktur Meissen, DE, Donation: Jürg Conzett
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Tasse mit Trembleuse, um 1745, Herstellung: Königlich-Polnische und Kurfürstlich-Sächsische Porzellan-Manufaktur Meissen, DE, Donation: Jürg Conzett
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Zuckerdose, um 1750, Herstellung: Königlich-Polnische und Kurfürstlich-Sächsische Porzellan-Manufaktur Meissen, DE, Donation: Louise Muth
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Zuckerdose mit Schneckendeckel, um 1745, Herstellung: Königlich-Polnische und Kurfürstlich-Sächsische Porzellan-Manufaktur Meissen, DE, Donation: Jürg Conzett
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Kaffeeservice, um 1878, Herstellung: Königlich-Sächsische Porzellan-Manufaktur Meissen, DE
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Texte de l’expositiono
La culture du thé

Les arts de la table de luxe en Suisse sont étroitement liés à l’invention de la porcelaine européenne au début du xviiie siècle. Cette prouesse technique donne lieu à la fondation de la manufacture de porcelaine de Meissen (1710), qui domine bientôt le marché européen. Son homologue zurichoise à Kilchberg-Schooren (1763-1906) est loin d’égaler le raffinement des réalisations saxonnes, mais produit tout de même des articles de grande qualité en porcelaine dure et tendre pendant l’ère aussi brillante que brève de la porcelaine au xviiie siècle. La « Schooren » est notamment très appréciée pour la finesse de ses matériaux.