C’est le numéro eGuide de l’objet. Vous les trouverez sur certains objets de l’exposition.
C’est le numéro de localisation de l’objet.
Cliquez ici pour revenir au menu principal.
Cliquez ici pour changer de langue.
Cliquez ici pour changer la taille des caractères et pour vous connecter.
Cliquez ici pour voir la localisation de l’objet.
Agrandissez l’image avec deux doigts, faites pivoter les images 360° avec un doigt. Balayez l’image pour passer à la suivante.
Cliquez ici pour des informations approfondies, biographies, légendes, etc.
Cliquez ici pour entendre les textes ou des fichiers audio.
Partager un objet.
Télécharger au format PDF.
Ajouter aux objets sauvegardés.
 
Tasse, (sans titre), vers 1922
Berta Tappolet
Tasse, (sans titre)
Berta Tappolet,

Tasse, (sans titre),
vers 1922

Berta Tappolet
*1062
g1R1
[{"lat":47.38288425220972,"lng":8.535684685267483},{"floor":"floorplan-ug"}]
SS
RC
1
2
2
Museum für Gestaltung Zürich
Ausstellungsstrasse 60
8031 Zurich
Carte du musée
Museum für Gestaltung Zürich
Toni-Areal, Pfingstweidstrasse 94
8031 Zurich
  • (sans titre) Berta Tappolet Tasse
  • (sans titre) Berta Tappolet Tasse
  • (sans titre) Berta Tappolet Tasse
6
7
Écouter le text
j

Qu’elle s’exprime dans la poésie de sa peinture sur porcelaine ou dans ses autres formes d’expression, la vision stylistique de Berta Tappolet (1897-1947) poursuit toujours le même objectif : parfaire des produits avec un récit décoratif dense.

Berta Tappolet décore la tasse et la soucoupe d’un service à thé d’un trait libre. Les tons pastel de la peinture de la porcelaine sont dilués, presque transparents et se déploient d’un même geste. Assise tranquillement à la fenêtre, une femme contemple un paysage onirique harmonieux, dans lequel des animaux sauvages s’ébattent entre plantes et bâtiments partiellement esquissés et où d’autres se prélassent. La disposition subtile des couleurs parachève la composition variée. Berta Tappolet et son amie Luise Strasser (1894-1974) font toutes deux un apprentissage de dessinatrice de broderie dans l’atelier de Bertha Bear (1872- inconnue), puis étudient pendant trois ans la peinture décorative à la Kunstgewerbeschule de Munich (École d’arts appliqués). Après leur retour, les deux femmes ouvrent en 1917 un atelier à Zurich, Neumarkt 11, et de 1925 à 1935 un « atelier d’arts décoratifs » dans la rue Jupitersteig. L’expression picturale de Berta Tappolet, qu’elle perfectionne et applique dans des illustrations de livres (par ex. Kinder im Garten), le design décoratif de meubles (sur des coffres et armoires) et les peintures murales, se lit également dans la peinture de porcelaine ou son art textile. En 1937, elle ouvre, avec Luise Strasser, Cornelia Forster et Amata Good, une boutique à Zurich baptisée Cornelius, dans laquelle les artistes vendent leurs œuvres. Elles se font ainsi un nom et se voient confier de nouvelles commandes. L’atelier de céramique de Niederuster, par exemple, charge Berta Tappolet et Luise Strasser de peindre des vases et des pichets décoratifs, la première travaillant aussi pour la manufacture de porcelaine de Langenthal. (Sabine Flaschberger)

Tasse mit Untertasse, um 1922
Dekormalerei: Berta Tappolet
Material/Technik: Porzellan, Unterglasurmalerei
5 x 10 cm (Tasse), 2.5 x 14.5 cm (Unterteller)
Eigentum: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK
Bibliographieo

Museum Bellerive (Hg.), Glas, Historismus, Jugendstil, Zwanziger Jahre, Bd. 2, Zürich 1995, Nr. 135; Kunstmuseum, Glas des Art Nouveau.

Felix Tappolet et al, In memoriam Berta Tappolet 1897–1947, Winterthur-Töss 1947.

Biographieo
Berta Tappolet
Berta Tappolet
*1897 à Zürich
†1947 à St. Moritz

Berta Tappolet absolvierte zunächst eine Stickereilehre im Zürcher Atelier von Bertha Baer. Nach dem Abschluss der Lehrlingsprüfung im Fach Stickereizeichnen studierte sie zusammen mit ihrer Freundin Luise Strasser drei Jahre an der Kunstgewerbeschule in München. 1917 nach Zürich zurückgekehrt, gründete sie wiederum gemeinsam mit Luise Strasser ein Atelier. 1937 eröffneten die beiden mit Cornelia Forster und Amatha Good in Zürich den Laden Cornelius zum Verkauf ihrer Arbeiten. 1940 baute die Architektin Lux Guyer das Haus Zur Münz in Zürich in ein Café-Restaurant um und zog Strasser, Tappolet, Forster und Margherita Oswald-Toppi für die Inneneinrichtung hinzu. Tappolets Werk umfasst Keramik, Malerei, Zeichnungen, Textilkunst, Wandmalerei und Buchgestaltung.

Source:

Museum Bellerive (Hg.), Schweizer Tapisserien. Künstler von heute, Zürich 1977.

Porträt Berta Tappolet
Abbildung: sozialarchiv.ch / Fotografie: ATP Bilderdienst, Zürich, 1939

Légendeso

Tasse mit Untertasse, um 1922, Dekormalerei: Berta Tappolet
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Milchkanne, um 1922, Dekormalerei: Berta Tappolet
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Kissenbezug, um 1924, Entwurf/Ausführung: Berta Tappolet
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Fotografie, Truhe ausgestellt im Kunstgewerbemuseum Zürich, bemalt von Berta Tappolet, 1923, Fotografie: Ernst Linck
Abbildung: Archiv ZHdK

Texte de l’expositiono
Vaisselle peinte

La culture de la table soigneusement dressée s’épanouit sous toutes ses formes dans les décors peints sur porcelaine et sur grès. L’univers naturaliste y est très apprécié. Les cœurs battent plus fort lorsque le coq chante dans un paysage idyllique ou que les cigales stridulent dans le cercle du service japonais, que la magnificence d’un chrysanthème se déploie sur la porcelaine coquille d’œuf translucide ou que des gens se reposent dans des paysages lyriques multicolores. Une joie enfantine se fait même jour lorsqu’on peut choisir la couleur de la tasse en fonction de son humeur !