C’est le numéro eGuide de l’objet. Vous les trouverez sur certains objets de l’exposition.
C’est le numéro de localisation de l’objet.
Cliquez ici pour revenir au menu principal.
Cliquez ici pour changer de langue.
Cliquez ici pour changer la taille des caractères et pour vous connecter.
Cliquez ici pour voir la localisation de l’objet.
Agrandissez l’image avec deux doigts, faites pivoter les images 360° avec un doigt. Balayez l’image pour passer à la suivante.
Cliquez ici pour des informations approfondies, biographies, légendes, etc.
Cliquez ici pour entendre les textes ou des fichiers audio.
Partager un objet.
Télécharger au format PDF.
Ajouter aux objets sauvegardés.
 
Livre, The Works of Geoffrey Chaucer, 1896
William Morris
Livre, The Works of Geoffrey Chaucer,
William Morris,

Livre, The Works of Geoffrey Chaucer,
1896

*1049
g1P2
[{"lat":47.38287471761804,"lng":8.535728271163862},{"floor":"floorplan-ug"}]
SS
RC
1
2
2
Museum für Gestaltung Zürich
Ausstellungsstrasse 60
8031 Zurich
Carte du musée
Museum für Gestaltung Zürich
Toni-Areal, Pfingstweidstrasse 94
8031 Zurich
  • The Works of Geoffrey Chaucer William Morris
  • The Works of Geoffrey Chaucer William Morris
  • The Works of Geoffrey Chaucer William Morris
6
7
Écouter le text
j

The Works of Geoffrey Chaucer est considéré comme un chef-d’œuvre. William Morris (1834-1896) l’imprime dans la maison d’édition qu’il fonde à Londres pour ce projet, la Kelmscott Press. Dans cet art, comme dans les autres qu’il pratique, le Britannique s’attache dans les moindres détails à la simultanéité de la beauté et de la fonctionnalité de l’œuvre dans la production artisanale.

William Morris projette de publier une nouvelle édition des œuvres en moyen anglais du poète Geoffrey Chaucer dès l’année de fondation de la Kelmscott Press en 1891. Mais il lui faut plusieurs années avant d’achever cette entreprise, la plus ambitieuse de l’imprimerie. Entre-temps, Edward Burne-Jones exécute 87 xylographies illustratives, pendant que William Morris se charge des cadres ornementaux des textes et des images, de multiples initiales et de la couverture. À partir de 1895, le Chaucer est imprimé dans le caractère dessiné par l’artiste, le Chaucer Type, sur deux presses à bras Albion à Hammersmith. Il résulte de son souhait de créer un gothique aisément lisible. William Morris réfléchit en outre à l’intervalle idéal entre les mots, les lettres et les lignes ainsi qu’à la largeur des marges. Il cherche la meilleure encre et fait fabriquer du papier à la cuve. Pour environ 48 des 440 exemplaires (425 imprimés sur papier, 15 sur parchemin), il crée une reliure en cuir blanc gaufré qui s’inspire de la reliure du XVe siècle. L’harmonisation de l’illustration, du texte, des cadres, des initiales et l’impression en rouge de l’intertitre et des résumés renvoient également aux modèles de l’art du livre médiéval et des premiers livres imprimés européens, qu’il intègre à sa vision du livre idéal, placé sous le signe du mouvement Arts and Crafts. (Rhiannon Ash)

Buch, Titelseite, The Works of Geoffrey Chaucer, 1896
Gestaltung und Schriftentwurf: William Morris
Illustration: Sir Edward Burne-Jones
Autorschaft: Geoffrey Chaucer
Herausgabe: F.S. Ellis
Druckerei: Kelmscott Press, Hammersmith, GB
Holzschnitt: W. H. Hooper
Material/Technik: Büttenpapier, Buchdruck / Schrift: Chaucer-Type
42.3 × 29.2 cm
Eigentum: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK
Bibliographieo

John Dreyfus, The Kelmscott Press, in: Linda Parry (Hg.), William Morris, Ausst.-Kat. Victoria and Albert Museum 9. Mai–1. September 1996, London 1996, S. 310–316.

William S. Peterson und Sylvia Peterson Holton, The Kelmscott Chaucer: A census, New Castle 2011.

William S. Peterson, The Kelmscott Press: A History of William Morris’s Typographical Adventure, Oxford 1991.

A note by William Morris on his aims in founding the Kelmscott Press together with a short description of the press by S. C. Cockerell, and an annotated list of the books printed thereat, Hammersmith 1898.

Légendeso

Buch, Titelseite, The Works of Geoffrey Chaucer, 1896, Gestaltung und Schriftentwurf: William Morris
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Buch, Einzelseite, The Works of Geoffrey Chaucer – Here bigynneth the tale of the wife of Bath, 1896, Gestaltung und Schriftentwurf: William Morris, Illustration: Sir Edward Burne-Jones
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Buch, Einzelseite, The Works of Geoffrey Chaucer – The hous of fame. Liber primus., 1896, Gestaltung und Schriftentwurf: William Morris, Illustration: Sir Edward Burne-Jones
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Buch, Einzelseite, The Works of Geoffrey Chaucer – The hous of fame. Liber 1., 1896, Gestaltung und Schriftentwurf: William Morris
Abbildung: Museum für Gestaltung Zürich / ZHdK

Texte de l’expositiono
William Morris - Kelmscott Press

William Morris (1834-1896) se préoccupe du moindre détail des livres qu’il imprime sur une presse à bras dans sa propre imprimerie, la Kelmscott Press. Des gravures, des bordures de plantes grimpantes et des initiales ornent ses histoires ou celles de ses auteurs préférés. Il dessine aussi ses propres caractères, pour lesquels il s’inspire de grands noms de l’art du livre médiéval ou des premiers typographes. Les ouvrages de Morris deviennent des modèles à leur tour – à la Kunstgewerbeschule de Zurich (École d’arts appliqués) notamment.